• A partir du Samedi 12 et jusqu'au Lundi 14, vos deux admin's seront en vacances. Pour la moindre question, le moindre problème, contactez KANG OANH
• Nous sommes en surplus évident de chimères. On ne ferme pas le gang, obviously, mais si vous pouviez privilégier les autres gangs, particulièrement les alchimistes, sages et sans-gangs, ce s'rait cool. ptit coeur


Partagez | 
 

 (f) jung jinsoul - crying in the taxi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CHIMERE
muse ; terpischore
avatar
CHIMEREmuse ; terpischore
PSEUDO : bb, tessa
MESSAGES : 180
POINTS : 87
AVATAR : saem
COPYRIGHT : faust
COLOR : #cc6666

DATE DE PEREMPTION : vingt-et-un bleus à l'âme
VIE ANTERIEUR : petit bout de rien qu'existe pas
ORGANE SAIGNANT : entre les cuisses
BRO FOR LIFE : pute sans dignité


Voir le profil de l'utilisateur

Kang Oanh


MessageSujet: (f) jung jinsoul - crying in the taxi   Mer 26 Juil - 18:38

nom nami
they say you're a liability
oh oui continue de lire, t'es sur la bonne voie pour que je t'adulte et t'aime et t'adore.  I love you
L'AVATAR est libre en soi, mais difficilement négociable. j'ai directement pensé à jinsoul, cette merveille sortie d'un autre monde, pour nami. les cheveux clairs, les grands yeux. toute douce et presque irréelle, candide, c'est vraiment un visage comme ça que je veux.
LE PSEUDO est complètement au choix. j'ai mis nami parce que je trouve ça moyen de laisser des x partout si j'ai envie de le citer. pas nécessairement japonais puisqu'elle a la nationalité coréenne mais je trouvais juste que nami lui allait divinement bien.
LES LIENS sont ofc ultra importants. asuna est un autre scénario mais,
honnêtement, leur trio est un peu leur propre système solaire, tu vois ?
PRÉSENCE ET RP je suis pas très difficile pour la longueur, j'avoue avoir un peu perdu l'habitude des pavés de 1000 mots mais on n'est jamais à l'abri d'une poussée d'inspiration. mais je préfère la qualité à la quantité. ça va sonner chiant mais je suis à l'aise qu'avec la troisième personne, par contre.
ensuite bon bateau mais les fautes, voilà, un minimum, on en fait tous mais les yeux c'est importants, les brûlez pas. eeeet une réponse par semaine moi ça me va très bien, j'peux être aussi rapide que super lente donc bon, qui suis-je pour juger ???

j'espère que je t'ai pas dissuadé(e) ??? je suis déjà ready à t'aimer et te chérir dans la vie comme dans la mort en tout cas.  oooh  
âge ; 18 ans.
lieu et date de naissance ; corée du sud, au choix.
origines ; japonaises, coréennes.
pays de provenance ; corée du sud.
langue(s) parlée(s) ; coréen, anglais, japonais.
statut social ; jeune et jolie.
classe social ; misère.
temps d'exil ; quatre mois.
crime présumé ; au choix, délit mineur.
innocence ; coupable.
casier ; vide.
gang ; les magiciens/les chimères/les sages/les alchimistes/les dommages collatéraux #sansgang.
caractère assez libre dans les grandes lignes. douce et affectueuse,
souriante et enjouée. un petit rayon de soleil, un bijou, un joyau. mais capricieuse et rancunière, assez instable depuis le fameux soir.

histoire elle est née d'un père japonais et d'une mère coréenne, a toujours vécu à séoul. elle a trois frères aînés, tous d'un père différent. c'est pas la grande réussite, sa famille. son père tape sur sa mère et inversement,
ses frères se droguent et elle au milieu de tout depuis toute petite. elle a été abusée, une fois. par l'un de ses frères et n'a jamais rien dit à personne.
elle rencontre oanh alors qu'elle a dix ans, oanh qui vit seule avec sa mère et vit de vols plus que d'achats légaux. elle se scotch à elle, la colle, devient son ombre minuscule. toujours dehors, elle lui fait même croire qu'elle n'a pas de famille. c'est chez oanh qu'elle dort, qu'elle vit presque. puis la mère d'oanh est hospitalisée alors qu'elle a treize ans, la maison, aussi pourrie soit-elle,
est hypothéquée pour payer les frais. on s'occupe pas d'elle. dans le mois qui suit elle rejoigne un groupe de gamins dans la banlieue qui vivent tous dans la même baraque. beaucoup n'y viennent que la journée pour jouer, une toute petite poignée, régie par deux plus grands tatoués de serpents à l'avant-bras y restent nuit et jour. parmi eux asuna qui va vite se lier à elles. un an passe et une nuit asuna la ramène chez elle, persuadé que sa famille est bonne et qu'elle n'a rien à faire dans leur monde. il ne pense pas à mal, nami est persuadée du contraire. retour en enfer où pleuvent les coups et les menaces.
nami, treize ans, denier soir avant que tout s'effondre, à bout de nerfs, abat sa mère en la poussant du premier étage de la maison. paniquée le corps elle le ramène chez eux, dans leur bicoque où tiennent quinze gamins le jour, cinq la nuit. et ils étaient quatre, ce soir-là. les deux tatoués, asuna puis oanh. elle aurait voulu qu'on cache le corps, qu'on l'enterre, et elle pleurait des larmes de crocodile. mais les deux grands ils se fascinent pour la mort et nami ils l'obligent à dessiner des choses dessus, sans feutre et avec un couteau. et elle crie parce qu'elle veut pas et oanh frappe et se fait frapper et asuna frappe et se fait frapper. raffut qu'attire les gens autour, raffut qui se tait quand la police arrive, quand les deux s'enfuient, quand nami est cachée par oanh et asuna. elle s'en tire indemne.
kang oanh ; elle a essayé de la faire partir, a refusé sa présence. rejet permanent mais nami qui lui colle à la peau. toute petite nami qui n'a rien demandé et qui a des bleus un peu partout sur le corps mais jamais sur le visage (parce qu'il est trop beau, trop joli).
mensonge innocent on lui disant que non, personne l'attend. et vérité déconcertante parce qu'ils oublient souvent qu'elle existe. alors elle gambadent ensemble puis la maison disparaît alors oanh et nami, elle rejoigne d'autres enfants. y a asuna dedans. asuna qu'oanh aime bien et que nami aime aussi.
benjamine d'un trio qui explose de couleurs. elle s'y sent bien puis trahie.
oanh a rien fait, ce soir où asuna l'a ramenée, l'a condamnée, l'a brisée même. oanh qui savait pourtant. elle a attendu, elle a attendu qu'elle vienne la chercher, la sauver des flammes de l'enfer qui brûle. mais rien. rien jsuq'au grand soir, le soir où il est un peu trop tard.
nom asuna ; nami elle est arrivée avec oanh, ce soir de décembre, dans la vieille bicoque des garçons perdus. des grands yeux diamants. elle avait quoi, dix ans. un père, une mère, trois frères. mais on faisait jamais gaffe à elle. alors quand elle est arrivée, avec son petit sourire timide et ses longs cils de chérubin, et que tous les yeux se sont tournés sur cette gamine, elle a cru exploser de joie. c'était son trésor, nami, à asuna. la petite perle, la sienne, à protéger à tout prix. fallait pas qu'elle voit le vrai dehors, fallait que lui et oanh lui montrent que les belles choses. elle a été choyée là-bas nami, une vraie princesse. santé fragile, souvent fiévreuse,
elle était veillée par les quinze d'entre eux, nuit puis jour. il l'aimait, la gosse. mais elle était pas faite pour leur monde, il en était sûr. alors une nuit, sans oanh, sans savoir, il l'a ramenée chez elle. il l'a plantée là sur le perron, l'a regardée trembler et pleurer, a pris ça pour du bonheur. et il est parti. et nami elle est jamais revenue, sauf ce soir-là, et tragédie. c'était sa faute à lui.
elle s'en veut pas de l'avoir fait condamner à sa place. et elle lui en veut d'avoir emmené oanh avec lui puis à elle d'avoir rien fait.
ft. jung jinsoul
Revenir en haut Aller en bas
 
(f) jung jinsoul - crying in the taxi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nigeria: un client de moto-taxi accusé de vol de... pénis
» HISTORIQUE du TAXI
» Les courses de taxi devront désormais faire l'objet d'une note dès que le prix de la course atteint 25 euros
» "Protocole de soins" pour demande de prise en charge du taxi?
» Rosy ou Taxi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pays imaginaire :: It's so surreal, I can't survive :: crocodile :: autre-
Sauter vers: