• A partir du Samedi 12 et jusqu'au Lundi 14, vos deux admin's seront en vacances. Pour la moindre question, le moindre problème, contactez KANG OANH
• Nous sommes en surplus évident de chimères. On ne ferme pas le gang, obviously, mais si vous pouviez privilégier les autres gangs, particulièrement les alchimistes, sages et sans-gangs, ce s'rait cool. ptit coeur


Partagez | 
 

 15/07 - bouche à lèvres (kinam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CHIMERE
prostitution ; héra
avatar
CHIMEREprostitution ; héra
PSEUDO : (love)
MESSAGES : 30
POINTS : 151
AVATAR : taehyung
COPYRIGHT : .
COLOR : uc

DATE DE PEREMPTION : vingt-et-un ans
VIE ANTERIEUR : néant
ORGANE SAIGNANT : il pulse comme un fou à chaque fois que ses lippes sont sur sa peau.
BRO FOR LIFE : chimère; héra la belle, héra la jalouse, conseiller de pacotille



Voir le profil de l'utilisateur

Jeom Yael


MessageSujet: 15/07 - bouche à lèvres (kinam)   Dim 23 Juil - 21:29

Pression sur ses frêles épaules, ses os craquent er craquèlent. Il le sent. Comme un poids étranger, une présence souvent derrière. Surveillé. C’est l’impression que ça lui donne. Pourtant ça semble insensé. Rumeurs entendues, Yael laisse ses idées vaguer. Il connait le passé, des mots dérobés sous la pleine lune. Bien trop peu d’informations. Il n’en décèle pas les sens. Comment affronter un visage inconnu ? Il dessine des lignes, imagine des arabesques. Regard ardent, sourire carnassier, cheveux au vent.

Un premier amour. Comment peut-il s’imposer devant ça ? Il n’a pas même pas besoin de connaitre le visage. Mais ça lui prend les tripes. C’est entêtant. Les astres au-dessus de sa tête illuminent sa tristesse. Enfant paumé. C’est censé être parfait. Enfin. Il y’avait droit. Alors pourquoi ça ne pourrait durer ?
Il s’attache pour la première fois, simplement pour risquer la perte de l’être aimé ?

C’est comique. Même lui ne mérite pas ça. C’est trop facile, l’homme sur sa haute tour dans le ciel a-t-il perdu de l’inspiration. Il se relève. Pieds nus et écorchés. Il avait trouvé un ballon, il y’a quelques jours dans la forêt. Il n’appartenait à personne, vestige d’un ancien résident de l’île certainement. Alors il s’est amusé à cogner dans l’objet. Alors que ça ne l’avait jamais intéressé au début.

Mieux que rien. La brise vient faire trembler ses bras. Simple chemise blanche, de si mauvaise qualité qu’elle en est presque transparente et un short en jeans. Il a l’air d’un grand gosse. Enfant prisonnier d’un corps qui ne cesse de grandir et évoluer.

Le toit est son repère, de là, le brouhaha des gens lui remuent les oreilles. Trop loin pour en distinguer le sens. Assez proche pour tenir compagnie à son silence.

Quoi que, ce ne sera plus le seul. Devant lui, la silhouette se rapproche. Familière. Affection ; c’est le message que son cerveau lui transmet à la vision de la plastique agréable de Kinam. Début de ce que l’on appelle amitié, peut-être. Qui sait. « Bonjour. » Il fait déjà nuit. Il est juste le fou du village alors qui s’en fout ?
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
milice ; cerbère
avatar
CHIMEREmilice ; cerbère
PSEUDO : -
MESSAGES : 26
POINTS : 94
AVATAR : jiminie.
COPYRIGHT : saturnienne labest.
COLOR : -


DATE DE PEREMPTION : 25 ans, tristesse de l'adulte.
VIE ANTERIEUR : nettoyeur pour le compte d'un gang familial - cousin direct.
ORGANE SAIGNANT : bon à s'faire bouffer par les charognes.
BRO FOR LIFE : chimères, cuisses ouvertes et main sur la gueule. cerbère qui mord.


Voir le profil de l'utilisateur

Song Kinam


MessageSujet: Re: 15/07 - bouche à lèvres (kinam)   Dim 23 Juil - 23:57

grimper. toucher les étoiles. venir avec une échelle, bien la mettre, bien la planter pour squatter la lune et y dormir. grimper. grimper par besoin de voir autre chose, de s'éloigner de ce qui plaît pas ici tout en bas. de ce qui fait rire. regarder de haut les autres, les admirer, être dans le dédain ou la compassion subite. monter. monter parce qu'il y est, aussi. mais monter par envie de se sentir grand, plus grand que les autres, aussi gigantesque qu'une montagne perchée, enneigée et dont les pas se fondent dans le blanc. mains enfoncées dans les poches de sa veste, il inspire profondément, profite de la vue qui lui fait face alors que ses pas s'arrêtent nettement. c'est mieux qu'avant qu'il se dit, kinam. mieux en quoi, il saurait pas dire. juste mieux.
plus doux.
plus appréciable.
et la silhouette qui se dessine l'est aussi, un flottement. un fantôme. un spectre qui se ranime lorsque les rayons du jour viennent traverser sa chair translucide. yael l'occupant, le conseiller au rire léger, celui qui passe dans les couloirs comme un coup de vent. la nymphe sur son point d'eau dont il dévisage les coutures, dont il dessine les courbures interdites, inconnues. il se rapproche, inspire profondément, ferme les yeux.
- salut. sourire qui devient rictus, d'une tendresse propre à l'oubli, l'oubli qui rend tout plus agréable, qui permet aux plaies de disparaître sans crier gare. celles qui sont trop grandes. celles qui portent un nom. je m'permets, hein. un temps, oeillade, il chope son regard au passage. des iris gigantesques, de quoi tomber, sans rien avoir à se raccrocher au bout. j'comprends pourquoi tu passes ton temps ici. c'est... apaisant. tentative de sociabilisation plus classique, cachant des mesures plus drastiques. il mate ses chaussures deux secondes kinam, un peu ailleurs. yael est là. pourtant, il se sent
seul.
avec le reflet de son miroir, juste à côté d'lui.
(à peine brouillé)
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
prostitution ; héra
avatar
CHIMEREprostitution ; héra
PSEUDO : (love)
MESSAGES : 30
POINTS : 151
AVATAR : taehyung
COPYRIGHT : .
COLOR : uc

DATE DE PEREMPTION : vingt-et-un ans
VIE ANTERIEUR : néant
ORGANE SAIGNANT : il pulse comme un fou à chaque fois que ses lippes sont sur sa peau.
BRO FOR LIFE : chimère; héra la belle, héra la jalouse, conseiller de pacotille



Voir le profil de l'utilisateur

Jeom Yael


MessageSujet: Re: 15/07 - bouche à lèvres (kinam)   Lun 24 Juil - 0:40

Roi sur sa haute tour. Pieds nus, le sol craquelé, un peu comme les habitants de cette île. Son regard suit les traces, tente de regarder à l’intérieur des craquelures pour y découvrir un je-ne-sais-quoi. Enfant à la recherche d’un trésor. Enfant, Yael n’a jamais joué.

Les plaisirs et les divertissements, c’est pour ceux qui n’ont d’avenir ; mots de sa génitrice, sa voix trop aiguë tourne encore à son oreille, y bourdonne. Vinyle rayé. Tourne-disque cassé. Il ne peut l’éteindre. Il faudrait enlever toute sorte d’énergie, mais c’est aussi le risque de faire taire toute les voix. Même celles des êtres chéris.

Pas de risque à prendre. Il laisse les voix chantonner à l’intérieur de son esprit et tente de se concentrer sur les litanies aimées.

Le moment de calme se rompt. Ce n’est pas mauvais, la présence n’est pas hostile. Du moins, jusqu’à présent. Il se permet même un sourire, miroir de celui devant lui. Yael aime ça, copier les autres. Leurs expressions faciales, en majeure partie. Son visage pourrait être beau, mais il n’en garde pas moins une certaine laideur. Quelque chose y cloche sans qu’on puisse le déterminer. Son manque d’humanité, du moins extérieurement. Aucune de ses grimaces n’est innée. Tout est fraude. Les lèvres boudeuses de sa mère ; premier vol. Le pli sur le front de son père. Et ça continue ainsi.

« Le toit m’appartient pas. » Simple réponse. Il a le droit d’être ici, s’il le désire. Et de toute façon, ce n’est pas désagréable. Yeux dans les yeux. Yael penche le torse en avant, mains sur les rebords du toit. Son regard se tourne vers le vide, le loin. « Oui, c’est apaisant. » La brise, les étoiles. Le grand univers devant ses yeux ébahis de mortel, que demander de plus ?

« Si je saute, tu penses que je mourrais ? T’as déjà entendu des os craquer ? » Il l’aurait surement fait avant, simplement pour savoir. Sa première tentative avait été évidemment un échec puisqu’il est là aujourd’hui. Il s’en est sorti une fois, le dos brûlé. Il détesterait se transformer en légume à la seconde. La faucheuse ne semblant pas encore le désirer. Ses lèvres raclent un crac, crac audible avant qu’il ne rit doucement.

« Tu te plaît ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
milice ; cerbère
avatar
CHIMEREmilice ; cerbère
PSEUDO : -
MESSAGES : 26
POINTS : 94
AVATAR : jiminie.
COPYRIGHT : saturnienne labest.
COLOR : -


DATE DE PEREMPTION : 25 ans, tristesse de l'adulte.
VIE ANTERIEUR : nettoyeur pour le compte d'un gang familial - cousin direct.
ORGANE SAIGNANT : bon à s'faire bouffer par les charognes.
BRO FOR LIFE : chimères, cuisses ouvertes et main sur la gueule. cerbère qui mord.


Voir le profil de l'utilisateur

Song Kinam


MessageSujet: Re: 15/07 - bouche à lèvres (kinam)   Lun 24 Juil - 21:11

ça fait quoi si tu meurs. ça fait quoi de pas avoir peur. ça fait quoi de tomber puis de s'écrouler. ça fait quoi de se dire que la vie valait pas le coup. ça fait quoi de se dire que le saut, c'est la meilleure solution. ça fait quoi tout ça. il se le demande aussi, kinam. pas vraiment adulte, pas foncièrement enfant. un peu entre les deux, qui cherche à pas trop casser sa peau avec ses os pointus à outrance, épines de rose fanée qui regrette ses couleurs vives et carmines d'antan. il l'admire, peut-être, yael. pour cette dose enfantine qu'il exploite, qu'il plante dans les veines semblable à une dose d'héroïne qui ferait planer des heures durant, faut juste pas se mettre sur le dos, sinon on se gerbe dedans. il sourit un peu, reste bien droit et détaille chaque mouvement minuscule qu'il tend à faire. il redoute qu'il se penche trop vers l'avant, qu'il finisse écrasé par le poids de ses propres erreurs, de son ancienne existence - imparfaite ou non. qu'il finisse en bas. kinam toujours en haut, à zieuter espérant qu'il se relève de son choix macabre. le suicide lui irait si bien au teint, l'abnégation, la concrétisation de toute sa candeur bafouée sur l'autel des vérités mordantes, si bien qu'il en garde des cicatrices le long de ses jambes, de ses bras, de son cou, même son visage est marqué.
il secoue la tête, gauche droite,
droite puis gauche.
- non jamais. un temps, il réorganise ses souvenirs, les range dans l'ordre. revient à ces instants où son but premier était de jouer au magicien. c'en était un bon, kinam. houdini en personne aurait pu le jalouser pour sa capacité de disparition. mais il réapparaissait jamais. fallait pas croire que le lapin allait ressortir du chapeau. il filait, où, ça même les spectateurs auraient jamais pu le dire. c'était plus que de la poussière, de la terre à rendre aux racines de quoi les faire grandir encore plus - tout se construit sur et avec un peu de sang. j'en ai vu disparaître par contre. comme ça. il fait claquer ses doigts pour ponctuer son propos, l'écho fait son petit bout de chemin avant de rejoindre l'ailleurs.
- ç'aurait pu être pire, j'imagine. mais ouais, l'endroit m'plaît plutôt. un rire se fraie un chemin, fait vrombir sa gorge pendant quelques secondes, pas forcément sincère, juste de quoi meubler, rendre la conversation plus réelle qu'elle ne l'est. il dévisage à son tour, analyse la distance. hochement de tête alors qu'il ose à peine défier la gravité. j'sais pas, peut-être. ce s'rait con que tu deviennes un légume parce que tu t'es loupé. grincement de dents. regrettable perte dont il aura même pas pu explorer les vices les plus coupables. rictus qui déforme sa bouche.
- les jolis garçons, ça doit pas clamser. c'est là pour donner plus de gueule au monde.
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
prostitution ; héra
avatar
CHIMEREprostitution ; héra
PSEUDO : (love)
MESSAGES : 30
POINTS : 151
AVATAR : taehyung
COPYRIGHT : .
COLOR : uc

DATE DE PEREMPTION : vingt-et-un ans
VIE ANTERIEUR : néant
ORGANE SAIGNANT : il pulse comme un fou à chaque fois que ses lippes sont sur sa peau.
BRO FOR LIFE : chimère; héra la belle, héra la jalouse, conseiller de pacotille



Voir le profil de l'utilisateur

Jeom Yael


MessageSujet: Re: 15/07 - bouche à lèvres (kinam)   Mar 25 Juil - 14:18

Il a mille questions à la bouche, tant d’énigmes que la vie leur offre ; le ciel bleu, la lune qui les illumine, la gravité. Leurs pieds parfaitement collés au sol, le poids lourd de l’univers à leurs épaules. Les sentiments, le cœur qui bat et s’affole devant une personne aimée. Une personne qu’ils ne se doutent pas encore de partager. Kinam est, ce soir, celui qui devra l’écouter. Les astres, l’alignement des planètes ou qu’importe quelle autre connerie en a décidé ainsi. Il faudra le subir. Souvent, Yael ne reçoit jamais de réponses. Plutôt les regards étranges, moqueurs avant qu’on ne l’ignore. Penché dans le vide, il sent le regard de Kinam sur lui, il se demande si l’autre serait assez rapide pour le rattraper s’il se décide réellement à sauter. Peut-être. Kinam n’a jamais eu l’apparence d’un prince charmant pour lui pourtant. Non. On dirait un serpent qui l’ensorcèle, tente de le guider vers les enfers, les mêmes que ceux que Yael a tenté de fuir avant. Mais l’attraction demeure présente, toujours cette foutue gravité qui les rattrape.

Kinam secoue la tête. Négation exprimée. Plus que ça, Yael ne cesse d’être ébahi par les conventions que l’être humain ne cesse de créer. Pas besoin de mots, de longues phrases pour comprendre le sens. Un simple mouvement, des petites mèches rebelles. Yael a envie d’y glisser les doigts et les remettre en ordre.

Kinam l’intéresse, alors il relève sa petite tête et se suspend à ses lippes, en suit les mouvements. Il l’observe et copie son mouvement. Claquement de doigts, exactement le même bruit que celui que le plus vieux venait de faire. Pourtant, rien ne se passe. « T’as pas disparu. » déception, pas vraiment, sans Kinam, il serait de nouveau seul ce soir. Mais Yael aime croire à la magie. Il se contente de hocher de la tête, il y’a surement pire qu’ici. L’île est une prison où ils sont libres, jusqu’à ce que le temps fasse sa part du travail. Yael regarde en bas aussi. « Surtout que je déteste les légumes. » Ça serait très, très, con. « Et je suis un joli garçon, j’imagine ? Tu dis souvent ça aux garçons que tu rencontres la nuit ? » Il lâche un rire clair, il perce dans le brouhaha de la foule au loin. Qu’est-ce qu’il s’en fout qu’il tienne le même discours à des centaines d’autres, parce que ce soir, c’est à lui qu’il est destiné. Il attrape Kinam par le poignet et use de son peu de force pour le tirer en sa direction, en bas, jusqu’à ce qu’il prenne place à ses côtés. Ses doigts viennent glisser sur le menton de Kinam, encadrent des joues marquées par la vie. « Tu dois pas clamser non plus, alors. » Il sourit.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: 15/07 - bouche à lèvres (kinam)   

Revenir en haut Aller en bas
 
15/07 - bouche à lèvres (kinam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eviter les dépots de gloss séché sur les lèvres?
» L' O à la bouche
» Lèvres des érables (Maple Taffy) Noël 2010
» rouge à lèvres sur peau noire ?
» Rouge à lèvres Unlimited BR710

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pays imaginaire :: It feels so good in the bay :: le quartier des chimères :: le léthé-
Sauter vers: