• A partir du Samedi 12 et jusqu'au Lundi 14, vos deux admin's seront en vacances. Pour la moindre question, le moindre problème, contactez KANG OANH
• Nous sommes en surplus évident de chimères. On ne ferme pas le gang, obviously, mais si vous pouviez privilégier les autres gangs, particulièrement les alchimistes, sages et sans-gangs, ce s'rait cool. ptit coeur


Partagez | 
 

 even in death (+) tae-hee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CHIMERE
milice ; cerbère
avatar
CHIMEREmilice ; cerbère
PSEUDO : -
MESSAGES : 26
POINTS : 94
AVATAR : jiminie.
COPYRIGHT : saturnienne labest.
COLOR : -


DATE DE PEREMPTION : 25 ans, tristesse de l'adulte.
VIE ANTERIEUR : nettoyeur pour le compte d'un gang familial - cousin direct.
ORGANE SAIGNANT : bon à s'faire bouffer par les charognes.
BRO FOR LIFE : chimères, cuisses ouvertes et main sur la gueule. cerbère qui mord.


Voir le profil de l'utilisateur

Song Kinam


MessageSujet: even in death (+) tae-hee   Dim 23 Juil - 17:55

16 juillet 2017

premier coup dans le bide, pour lui retourner les viscères.
second dans les côtes, pour les faire arracher la peau.
puis trois, puis quatre.
l'autre qui bouge pas, statique statue de glaise qui se brise sous la violence, sous l'inconscience et l'indécence. il frappe kinam, frappe un peu, moins que ce qu'il pourrait. il frappe quand même. pour le réveiller. pour voir à quoi ça mène, ce que ça veut dire, pourquoi ça tourne. comment,
ils ont pu,
en arriver là.
à s'ignorer, à tout juste se regarder de haut puis de bas. l'idée c'était de le coincer, de le choper entre quatre murs tae-hee, de le laisser le déglinguer ou de lui rendre sa monnaie. l'idée c'était de pas se faire bouffer. c'était de mettre à terme à ce qu'ils étaient ou raviver. le souffle même pas court, les poings encore pâles, c'est l'abandon, le drapeau blanc qui pointe au-dessus de sa tête. il est beau tae-hee, dans son effroi, dans sa surprise grandissante et dans sa bouche encore bien rouge. il a rarement été aussi proche. mais il se dont dégager.
- on se fait chier. qu'elle a balancé la compteuse de points, les envoyant hors du tapis, laissant d'autres se maraver jusqu'à en paumer quelques chicots.
et kinam, kinam il sourit,
sourit encore, sourit toujours. sourit tendrement, de cette tendresse attrapée au vol, un battement d'ailes de papillon épinglé sur un morceau d'bois. il pète le silence parce que tout ça, ç'aurait servi à rien sinon.
- j'ai pas trouvé mieux pour t'choper. il grince des dents, se rapproche, laisse sa main se frayer un chemin sur son épaule. pas touché depuis, une éternité. des années. il fronce les sourcils, kinam, l'coeur qui pompe à outrance. nan parce que... bonjour, aur'voir, ça va cinq minutes. on vaut mieux qu'ça, non ? il peut contempler, il peut admirer, sa face un peu déconfite, moins confiante, comme subitement retirée de toute âme qui vive. ce corps parcouru, ce corps embras(s)é, oublié. il essaie de remarquer ce qui a pu changer, quelques centimètres tout juste, le regard qui mord, qui aboie - qui supplie. inspiration profonde, ses doigts glissent, finissent sur l'avant-bras de tae-hee.
j'te tiens, j'te lâche plus,
quelque chose comme ça.
- alors salut tae-hee, j'suis heureux de t'revoir et pour de bon cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
MAGICIEN
recruteur ; gusgus
avatar
MAGICIENrecruteur ; gusgus
PSEUDO : bermudes.
MESSAGES : 235
POINTS : 396
AVATAR : yoongi l'papi.
COPYRIGHT : © cosmic arrow. (avatar) + tumblr (gifs)
TDI : yuno, legolas.
COLOR : #9966ff


DATE DE PEREMPTION : 23 yo.
VIE ANTERIEUR : richos petit con.
ORGANE SAIGNANT : ils le sont tous dans le corps, non ? saignants ? les organes ?
BRO FOR LIFE : magicien.

Can't you see that you're smothering me,
Holding too tightly, afraid to lose control?
'Cause everything that you thought I would be
Has fallen apart right in front of you.


Voir le profil de l'utilisateur

Sam Tae-Hee


MessageSujet: Re: even in death (+) tae-hee   Dim 23 Juil - 18:18

c’est quand il a vu qui c’était. il était prêt oh putain, il en avait envie, de s’lâcher, de foutre à terre le type en face. de l’faire bouffer la poussière, de l’faire supplier, de l’faire pleurer. et tae-hee, il aurait serré les mâchoires, et il aurait rit. et il aurait frappé, encore, probablement. et il l’aurait assommé.
et ç’aurait été bien oui.
oui tellement bien.
mais non.
non, parce que c’est pas un inconnu, pas un ami. ouais. même un ami, il l’aurait assommé même un ami.
et puis c’est pas un magicien.
putain, si seulement ça avait pu être jackjack, ouais, la pensée lui semble même agréable par rapport à c’qui y’a devant lui présentement.
alors tae-hee, il baisse les yeux. putain, cet automatisme de faible. et il déglutit difficilement.
et il les entend, les spectateurs, qui l’connaissent depuis huit ans. qu’est-ce qu’il se passe ? il lui arrive quoi ? c’est pas yael pourtant. et on sait qu’il est le seul qu’il frappera jamais.
et il lui suffit d’attendre quelques s’condes à tae-hee pour que les questions changent. c’est qui ce gars ?
qui ?
ah.
je sais plus. j’préfèrerais plus savoir.

et il le frappe putain. comme s’il hésitait pas. pas que ça l’étonne vraiment tae-hee. enfin en soit. vraiment. il a l’habitude de souffrir face à lui. mais il pleure pas. il encaisse les coups. et puis en huit ans il a pris l’habitude de les encaisser.
habitude. oui. tout est une histoire d’habitude.
y’a mulan qui s’approche. qui l’regarde bizarrement, tae-hee. et qui les arrête.
elle s’emmerde.
tu m’étonnes. j’suis désolée d’être un lâche, c’est ça, l’bins.

et ils descendent du ring. et y’a tae-hee, il se sèche, avec un serviette. pas qu’il a transpiré. habitude.
et y’a lui là, il prend la parole. et ses mots, tae-hee, il aimerait bien pouvoir les envoyer valser, comme s’ils passaient au dessus d’son crâne en mode vol de coucou. mais non.
non. parce que c’est kinam. et y’a c’contact. et tae-hee, il sert la mâchoire. et il reste là, encore à rien faire, à pas bouger. et il a les yeux qui r’gardent. oh. les belles nike pourries.

on vaut mieux qu’ça qu’il dit. qu’il pense ouais. et sa phrase, elle a du sens. bien sûr. des années, le premier, ça s’efface pas comme ça. ça devrait pas s’ignorer comme ça non plus. mais putain. bah si. si parce que c’est pas une situation normale.
et que quand il l’a vu débarquer, tae-hee, il est pas sorti d’son matelas pendant des semaines. parce que quelque part il savait.
il va tout gâcher.

pas moi. qu’il répond tae-hee. mais tout doucement. presque de façon à ce que kinam, il entende pas. je… je. il déglutit, se racle la gorge. heureux ? oui. moi aussi. mais. putain. c’était pas ça qu’il voulait dire. nope. nope, vraiment pas, non. non, je. non, j’suis pas heureux. j’ai un copain tu sais et. tu. pas. enfin. ouais.
et c’était ridicule.
alors tae-hee il baisse la tête cette fois. et y’a son regard qui s’pose sur la main de kinam.
et il a cette mauvaise sensation d’être envoûté par lui, par son touché.
de nouveau.

_________________
I dreamed I was missing you were so scared
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
milice ; cerbère
avatar
CHIMEREmilice ; cerbère
PSEUDO : -
MESSAGES : 26
POINTS : 94
AVATAR : jiminie.
COPYRIGHT : saturnienne labest.
COLOR : -


DATE DE PEREMPTION : 25 ans, tristesse de l'adulte.
VIE ANTERIEUR : nettoyeur pour le compte d'un gang familial - cousin direct.
ORGANE SAIGNANT : bon à s'faire bouffer par les charognes.
BRO FOR LIFE : chimères, cuisses ouvertes et main sur la gueule. cerbère qui mord.


Voir le profil de l'utilisateur

Song Kinam


MessageSujet: Re: even in death (+) tae-hee   Dim 23 Juil - 19:01

on s'abandonne, on s'laisse sur le trottoir pour se faire récupérer par qui veut bien, qui aurait pitié. et à bien regarder tae-hee il pige pas trop qui a bien pu le récupérer, en prendre soin. il a l'air, différent tout en étant profondément pareil. y'a un truc qu'a pas changé. pourtant. pourtant. ça lui revient à la gueule comme un tsunami, ça s'échoue sur le visage de kinam et il peut pas s'empêcher de se sentir un peu au-dessus du sol. cette rêverie, cette naïveté propre au premier tout, au premier rie, au premier baiser, aux premiers soupirs, aux premières mains qui s'entrelacent. tae-hee gagnant de la course qui exhibe pas son trophée avec fierté. et lui qui reste debout, qui fronce les sourcils, continue de détailler l'étendue des dégâts. disparu du jour au lendemain, envoyé ici pour des raisons qui se dévoilent encore sur son propre bras. immense brûlure. marqué au fer rouge.
j't'appartiens,
tu m'appartiens,
on s'appartient.
promesse du vide qu'il se plaît à répéter quand ça lui chante, quand ça tourne en son sens. il s'adoucit, s'apaise, à l'intérieur ça fait des clics et des clacs, des boums et des bangs, y'a un surplus de douceur qui émane de sa gueule pas amochée. il passe quelques mèches de sa tignasse avec ses doigts libres derrière son oreille, vaine chaleur qui lui file aussi un froid infernal à supporter dans les vertèbres. il roule des yeux, kinam, applaudit lentement.
- ah ouais ? bah mes félicitations. ils parlent que de ça. les mignons, petits, choupis, kikis, qui pourraient faire vomir de la guimauve à un alcoolique. les adorables. les intouchables. et lui dans le lot qui trouve pas sa place, celui au milieu dont on se fout bien - il continue son chemin. sans doute qu'il y croit trop, kinam. que derrière l'acide qui bouffe la peau, y'a un peu plus. sans doute qu'il s'illusionne, qu'il est le pire des deux. qu'il se souvient comment ça fait de le serrer fort, comment ça fait de sécher ses larmes, de l'toucher, de le faire tourner, lui filer la migraine par quelques paroles soudaines. t'as pas à tirer cette gueule t'sais. on est... potes, non ?
il gobe pas lui-même son mensonge, mais il garde son rictus qu'il étale presque jusqu'aux oreilles. libéré d'un poids quelconque dont il se remémore pas les actes, il efface d'un coup d'éponge les dégueulasseries sur le tableau. y se sentait con quand il était avec lui. un peu trop réel aussi.
- j'voulais pas te maraver, vraiment. juste voir si tu voulais m'saigner, ou pas. épaules qui se haussent, il attrape une serviette à son tour, pour la forme, enlève la sueur sur sa nuque, sur son front. j'vais pas t'bouffer. à moins que tu m'le demande. rire de coin de lèvres, sec, rapide. et j'serais content pour deux alors. c'est dommage. soupir à peine surjoué de la gosse qu'on envoie au coin, il mord sa lèvre inférieure, se laisse tomber, assoir sur un banc en écoutant les poings qui s'abattent plus loin, la cohue qui s'exécute, s'excite. y se seraient retrouvés à un moment ou à un autre,
au moins en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
MAGICIEN
recruteur ; gusgus
avatar
MAGICIENrecruteur ; gusgus
PSEUDO : bermudes.
MESSAGES : 235
POINTS : 396
AVATAR : yoongi l'papi.
COPYRIGHT : © cosmic arrow. (avatar) + tumblr (gifs)
TDI : yuno, legolas.
COLOR : #9966ff


DATE DE PEREMPTION : 23 yo.
VIE ANTERIEUR : richos petit con.
ORGANE SAIGNANT : ils le sont tous dans le corps, non ? saignants ? les organes ?
BRO FOR LIFE : magicien.

Can't you see that you're smothering me,
Holding too tightly, afraid to lose control?
'Cause everything that you thought I would be
Has fallen apart right in front of you.


Voir le profil de l'utilisateur

Sam Tae-Hee


MessageSujet: Re: even in death (+) tae-hee   Dim 23 Juil - 19:26

c’est pas qu’il s’en veut, d’lui avoir dit. non. pas vraiment. mais. si un peu, quand même. enfin il l’a blessé. et puis physiquement aujourd’hui. aussi. mais. il l’a blessé aussi peut-être, en lui disant ça. la vérité. et. oui, peut-être, peut-être qu’il s’en veut tae-hee.
mais puis merde, non quoi. enfin hé. il a un mec, il a un mec. et il faut pas qu’il puisse se faire des idées kinam. il faut pas qu’il puisse se dire que maintenant qu’il est là ils vont repartir comme avant et.
wow. c’est douloureux.
parce qu’il est là. et que tae-hee est devant lui. et qu’il peut pas se comporter autrement avec lui qu’il l’a toujours fait. parce qu’il a pas de souvenirs. de s’être comporté autrement. enfin. eux, ça a toujours été. enfin. jamais amical. et toujours. comme ça. tension. désir. déception. amour.
jamais. jamais. amitié.

et kinam, il applaudit, et tae-hee, il s’doute bien que c’est ironique. il est pas con, tae-hee. mais il réagit pas. qu’est-ce qu’il pourrait faire à a, rien. rien. que dalle. félicitations ? vraiment ? à ce jeu là il veut jouer ? vraiment ? et pendant une seconde, une micro seconde, il a envie, tae-hee, de lui décrire bien comment c’est, quand il est avec yael. de lui décrire à quel point il est heureux. juste pour lui prouver.
mais il le fait pas. parce qu’au final, il se sent mal, tae-hee. malade presque. parce que merde. ça aurait pas dû arriver.
et que merde. c’est quoi ça ? un monde parallèle ?
et y’a jackjack au bout d’la salle qui les regarde. il peut pas réagir, pas intervenir. tae-hee dirait pas non. mais kinam lui dirait peut-être d’aller se faire voir.
et peut-être qu’il pense que ça doit arriver, cette confrontation, à un moment ou à un autre.

tae-hee il aurait préféré un autre.
ou jamais.
c’est bien aussi, jamais.

et l’voilà qui revient avec une nouvelle lubie. potes. ah oui ? et dans quelle dimension ? tae-hee, y’aurait des extraterrestres déguisés en télétubbies jaune fluo qui descenderaient d’une soucoupe volante rose qu’à ce niveau là d'irréalisme, ça l’étonnerait pas.
et il s’excuse aussi, il dit qu’il voulait pas.
hm. bah oui. sûr que quand il allait s’fourrer dans le voisin, il voulait pas non plus.
violent tae-hee. pensées violentes.

bouffer, heureux pour deux.
mais qu’il se la ferme à la fin non ?
mais tae-hee dit rien, et encaisse les mots, les phrases.
et la voix. cette voix.
elle lui avait manqué cette voix, mine de rien, et c’est ouf.
il aurait préféré qu’elle lui manque pas. du tout non.

il s’assoit, kinam.
pourquoi on serait potes ? on a jamais été potes kinam. et j’allais pas te saigner. jamais j’te ferais du mal, moi. j’suis pas comme ça, moi. moi, je blesse pas ceux que j’ai… stop. pause. reprend. sans danger. ...mais. que j’ai aimé. raclement de gorge. malaise. j’te l’demanderais pas. d'me bouffer. il fait ça très bien. mon mec. et il s’arrête. j’suis pas heureux kinam que tu sois là. parce que j’sais pas… c’est trop réel tout ça. dans mes rêves, ça allait. pas là. pas dans la vraie vie.

et il voudrait se retourner et s’enfuir. encore. mais il le fait pas. il s’assoit, en tailleur, par terre. et il regarde le sol. et il trace des formes sur le sol. des ki. des nam. des ya. des el. des trucs. un peu inconsistants.

_________________
I dreamed I was missing you were so scared
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
milice ; cerbère
avatar
CHIMEREmilice ; cerbère
PSEUDO : -
MESSAGES : 26
POINTS : 94
AVATAR : jiminie.
COPYRIGHT : saturnienne labest.
COLOR : -


DATE DE PEREMPTION : 25 ans, tristesse de l'adulte.
VIE ANTERIEUR : nettoyeur pour le compte d'un gang familial - cousin direct.
ORGANE SAIGNANT : bon à s'faire bouffer par les charognes.
BRO FOR LIFE : chimères, cuisses ouvertes et main sur la gueule. cerbère qui mord.


Voir le profil de l'utilisateur

Song Kinam


MessageSujet: Re: even in death (+) tae-hee   Dim 23 Juil - 21:51

il est sur la défensive, il aboie plus qu'il ne mord, il tente de se dépatouiller du filet qui l'a chopé, le sortant de l'eau, le poussant à étouffer. il est sur la défensive, tae-hee, et ça rend le dos de kinam plus lourd tout en le dégageant de toute nervosité, toute anxiété qui lui sifflait à l'oreille qu'il allait l'oublier. peur de se faire jarter, jeter dans un coin, à la poubelle parmi les ordures les plus infectes, grouillantes d'insectes. il était plus. assez pour qu'il galère à se sortir de la confrontation, assez pour qu'il balise en tirant une mine proche du malaise. pas grave, s'il le fait, il le rattrapera puisqu'il le peut. il l'aidera puisqu'il le peut. il restera puisqu'il y est. pas partir, pas filer. c'était pas prévu, c'est arrivé sans même lui envoyer de message. c'est arrivé parce que ça devait le faire, disparition de tae-hee, départ soudain, logique. de quoi dégonfler ses émotions trop positives, les faire taire d'un coup de batte - même plusieurs qui s'enchaînent. il reste assis, kinam, joint ses mains entre elles, calant ses coudes sur ses genoux. il continue de le regarder, n'a d'yeux que pour son squelette fin de brindille, même si le combat l'a rendu plus rêche, même si le combat a pu lui apprendre à tuer les dragons,
pas lui.
il laisse planer un rire en baissant la tête, fixant ses pompes sans trop savoir pourquoi il y trouve de l'intérêt. ni de la gêne. juste de l'amusement. son besoin constant à tae-hee de s'expliquer, de développer, de dire que c'est route fermée. il a peur qu'il le croque tout cru, crachant au passage son chaperon rouge en avertissement.
- c'est mignon. il en serait presque sincère s'il était pas aussi amer. sans doute qu'il lui en veut un peu kinam, d'avoir joué au con - meilleur rôle de sa vie. sans doute qu'il le déteste d'avoir foutu un point final là où il le voulait pas. sans doute que c'est pas sain, ni plus aussi beau. il mordille sa lèvre inférieure, la torture l'espace de quelques secondes avant de redresser sa caboche. faire face, toujours, c'est pas lui qui va lui faire peur. un premier amour ça se chérit, ça se maudit sur l'autel aussi. ouais bah c'est des choses qui arrivent. j'ai chié dans la colle sans l'vouloir, genre bien. il prie pour que ça se paie un jour, ou pas tellement. il devrait les remercier d'avoir eu l'audace de le lancer dans le vide, attendant encore la manière dont il atterrira, avec ou sans dégâts.
- et ouais, ouais ouais. toi t'es irréprochable, toi t'es comme t'es. et toi et encore toi. paisible voix qui fait crier ses cordes vocales, il fait bouger ses épaules dans l'espoir de les décoincer. je sais. on va pas épiloguer quinze ans d'ssus. ça fait un moment tae-hee... étrange prénom qui lui revient à la bouche, qu'il avait pas dit à quiconque des mois durant, des lunes durant.
- j'ai pas envie qu'tu sortes définitivement d'ma vie. pas comme ça. il laisse seulement sa chance aux tragiques fins dignes d'un bouquin antique. alors s'il te plaît. un temps.
- on peut faire comme avant. comme avant qu'ça bascule, avant que j't'embrasse, avant qu'on s'enlace. quand on était juste deux mioches. cruel mensonge qu'il sert sur son plateau d'argent, mieux qu'un palpitant encore battant. un vain espoir de tout rattraper pour un quotidien qu'était un peu raté.
nostalgie.
Revenir en haut Aller en bas
MAGICIEN
recruteur ; gusgus
avatar
MAGICIENrecruteur ; gusgus
PSEUDO : bermudes.
MESSAGES : 235
POINTS : 396
AVATAR : yoongi l'papi.
COPYRIGHT : © cosmic arrow. (avatar) + tumblr (gifs)
TDI : yuno, legolas.
COLOR : #9966ff


DATE DE PEREMPTION : 23 yo.
VIE ANTERIEUR : richos petit con.
ORGANE SAIGNANT : ils le sont tous dans le corps, non ? saignants ? les organes ?
BRO FOR LIFE : magicien.

Can't you see that you're smothering me,
Holding too tightly, afraid to lose control?
'Cause everything that you thought I would be
Has fallen apart right in front of you.


Voir le profil de l'utilisateur

Sam Tae-Hee


MessageSujet: Re: even in death (+) tae-hee   Dim 23 Juil - 22:52

et il aime pas ce moment. autant que si. il voulait pas le revoir, il allait tout gâcher. et ça va rien changer cette discussion, à ce sentiment. mais tae-hee, il peut pas s’cacher le fait que bah, ouais, ça, kinam assis, et lui assis par terre, et cette discussion, il peut pas s’cacher le fait que c’est du déjà vu. et qu’à cette époque aussi, il était heureux. oh bien sûr, c’était différent, bien différent.
c’était même un peu masochiste sur les bords. mais quand même.
parce que c’était le premier, et qu’avec lui, tae-hee, il a tout expérimenté.

alors kinam, il peut être cynique, ironique, acerbe, amer, tout ce qu’il veut, le seul truc qu’il pensera tae-hee, c’est que les nombreuses années qu’ils ont vécus ensemble, bien sûr qu’il les oubliera pas, mais il les revivra pas, jamais. pas de la même façon.
pas du tout. bien sûr. c’est ce qu’il pensait.
et pourtant.
pourtant y’a ce machin, gravé au fer rouge. y’a ce machin qui à proximité de kinam se réveille. qui à proximité. et c’est comme s’il le marquait une fois d’plus. un peu comme pour lui rappeler. tu lui as appartenu, et quelque part, tu lui appartiens un peu toujours.
parce que tout ses souvenirs à tae-hee, ils lui appartiennent, à kinam.
tous.

et kinam, il s’remet à parler, plus sérieusement. et tae-hee relève les yeux et l’regarde. putain, mais de quoi il parle ce con ? pourquoi il parle de sortir définitivement de sa vie ? et tae-hee il pensait. sincèrement il pensait. que c’était le cas. qu’il était déjà sortie de sa vie. mais. mais le fait que lui le dise. tae-hee, ça lui donne l’envie de dire que jamais de toute façon, jamais ce serait possible. que même si c’est pour se blesser l’un l’autre, réciproquement et en ping pong, jamais il sortirait de sa vie.
sauf que sa vie maintenant, à tae-hee. c’est yael.

et quand il lui dit que ce serait bien qu’ils fassent comme avant, y’a tae-hee qui rebaisse la tête. il comprend pas kinam.
il a jamais rien compris.
et tae-hee, il a les yeux qui s’humidifient. putain, il chiale tout le temps, c’est chiant.

et il secoue négativement la tête. et d’la poche de son jogging il sort. la bague imposante. et il la met, et il la tourne autour de son doigt. pourquoi ? à quoi ça servirait ? j’pourrais pas faire ça. parce que t’es pas un mioche. et que moi non plus. et que même mioche, je t’aimais. et je peux pas, je veux pas, retourner à c’moment là.

et il voudrait lui expliquer pourquoi. mais y’a cette larme, qui tombe sur sa joue. et y’a jackjack qui le voit, mais qui sort de la salle.
parce qu’ils doivent passer par là qu’il pense peut-être.
et tae-hee, il lâche une seconde larmes en continuant de tourner la bague.

et les souvenirs sont trop présents kinam.
trop douloureux.

_________________
I dreamed I was missing you were so scared
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
milice ; cerbère
avatar
CHIMEREmilice ; cerbère
PSEUDO : -
MESSAGES : 26
POINTS : 94
AVATAR : jiminie.
COPYRIGHT : saturnienne labest.
COLOR : -


DATE DE PEREMPTION : 25 ans, tristesse de l'adulte.
VIE ANTERIEUR : nettoyeur pour le compte d'un gang familial - cousin direct.
ORGANE SAIGNANT : bon à s'faire bouffer par les charognes.
BRO FOR LIFE : chimères, cuisses ouvertes et main sur la gueule. cerbère qui mord.


Voir le profil de l'utilisateur

Song Kinam


MessageSujet: Re: even in death (+) tae-hee   Lun 24 Juil - 13:52

larmes précieuses. larmes qui coulent. larmes qui roulent. larmes qui s'écoulent, retraçant ses joues rondes et bombées. larmes qui cesseront jamais. parce que du plus loin qu'il se souvienne kinam, tae-hee il a toujours pleuré. pour un oui, pour un non, pour quand ça fait mal et qu'il est pas capable d'aborder ça dans le silence, dans l'errance. pour un oui, pour un non, pour quand il revenait le lendemain à pas d'heure, sans donner de nouvelles. il pleurait quand il était rassuré, quand il était triste, quand il était heureux. tae-hee il pleurait beaucoup. et il continue, c'est sa marque de fabrique, c'est sa spécialité, c'est sa manière à lui de pas se laisser bouffer par le regret, par la douleur qui assassine, qui fout à terre, qui empêche parfois de se relever. c'est pas un faible pour autant, c'est pas une tare. c'est une autre manière de se battre, de trancher dans l'air et de s'en sortir indemne. ça le fait sourire un peu, kinam, d'une tendresse enfouie, gardée par des chiens enragés aux abords de la porte des idiots sentiments. il le zieute jouer avec une bague, sa bague, cette bague, offerte y'a des années, trop pour les compter. y'a des années alors qu'il voulait juste un peu le combler, pas faire dans la dentelle avec chocolats et compagnie. juste donner ce qui comptait un peu. il descend d'un étage, à sa taille, s'assoit en tailleurs et attrape ses paluches qu'il serre un peu.
- hé... faut pas pleurer pour ça. pas pour lui, pas comme ça, même si ça tord ses tripes d'une manière qu'il pige pas forcément. plaisir indistinct, malsain. il ramène les dos de ses mains vers sa bouche, dépose un baiser sur l'une, puis sur l'autre, y reste un petit temps, frôlant sa peau du bout des pulpes. il le regarde, à nouveau, relâche, baisse la garde et pousse un soupir. c'est derrière tout ça. cause toujours, ouais c'est ça, et vice-versa. mais si c'est c'que tu veux. sourcils froncés, il rompt le contact, jette un rapide coup d'oeil vers les murs vides, écoutant encore la symphonie sauvage qui se déploie, à la fois exquise et détestable. il se concentre sur un point vide, balance.
- dis-le clairement et je m'tire tae-hee.
le penser c'est pas assez. le penser ça vaut pas son pesant. le penser c'est bon pour les rêveurs. le penser ça sert à que dalle. faut mettre des mots, construire des phrases, faut donner de la complexité à l'acte. faut déchirer le papier, dézinguer la page. faut mettre un terme. le dire, le hurler, le supplier.
arrête.
Revenir en haut Aller en bas
MAGICIEN
recruteur ; gusgus
avatar
MAGICIENrecruteur ; gusgus
PSEUDO : bermudes.
MESSAGES : 235
POINTS : 396
AVATAR : yoongi l'papi.
COPYRIGHT : © cosmic arrow. (avatar) + tumblr (gifs)
TDI : yuno, legolas.
COLOR : #9966ff


DATE DE PEREMPTION : 23 yo.
VIE ANTERIEUR : richos petit con.
ORGANE SAIGNANT : ils le sont tous dans le corps, non ? saignants ? les organes ?
BRO FOR LIFE : magicien.

Can't you see that you're smothering me,
Holding too tightly, afraid to lose control?
'Cause everything that you thought I would be
Has fallen apart right in front of you.


Voir le profil de l'utilisateur

Sam Tae-Hee


MessageSujet: Re: even in death (+) tae-hee   Lun 24 Juil - 21:43

jamais. plus jamais revivre ça.
cet amour, ce bonheur, ces nombreux moments de soulagements.
ce. cette douleur. cette douleur qu’il lui a transmit pendant toutes ses années. qu’il lui a procuré, et. et il est impensable qu’il retombe là dedans non. non, il le fera pas. il retombera jamais dans les bras de kinam, jamais. jamais parce qu’il ferait la même chose.
tae-hee il le sait, que kinam, il ferait pareil. il partirait le soir, et reviendrait que le matin, sans donner d’explication. ses cheveux en batailles, sa chemise mal remise, raconterait tout. comme avant. et il ferait même pas d’efforts pour le cacher. parce qu’il s’en fouttrait de lui faire du mal, à tae-hee. parce qu’il saurait, que de toute façon, il est le bon pour lui, et que tae-hee le reprendra toujours.

non. non.
plus jamais ça.

et puis y’a yael. yael, c’est le bon. yael, il lui fera pas de mal, il le sait. et il l’aime, yael. et yael, il aime tae-hee, tout le monde le sait. mais plus important encore, eux, ils le savent. ils savent qu’ils s’aiment et que rien, ni personne ne pourra les séparer.

personne.

et pourtant, tae-hee, il pleure. parce que les souvenirs qui lui reviennent en mémoire quand il voit kinam, ils sont aussi mauvais que bons. parce qu’il se souvient de la peine, mais il se souvient de ce bonheur aussi. ce magnifique bonheur. cette euphorie de plaisirs. ce désir toujours ardent.
et il s’en souvient, du désir que kinam avait pour lui. et il le ressentait au fond de ses tripes.

putain, kinam, ça fait mal que tu sois revenu.

et il s’assoit face à lui, kinam. alors tae-hee, il baisse la tête, oui. oh oui. parce qu’il peut pas comme ça, être aussi prêt. et il prend ses mains kinam. faut pas pleurer qu’il dit.
mais ça l’fait pleurer un peu plus au final. oui. parce que merde. merde quoi. alors il pleure tae-hee, et il s’cache plus d’le faire, alors y’a ses épaules qui font des soubresauts.

il dit plusieurs trucs qui passent au dessus de tae-hee. que c’est du passé. en gros.
et que s’il lui demande, il partira.

PARS !

mais il dit rien. et il continue de pleurer, à chaudes larmes. ki...kinam. je voulais pas pleurer. mais tu… tu t’attends à quoi ? à c’que je te demande de rester ? parce que tu m’as manqué ? bah oui. oui tu m’as manqué oui. oui j’ai rêvé de toi, pendant les trois premières années, toutes les nuits, à vouloir les passer avec toi, même si toi, tu les passais avec d’autres, c’est sûr ça et. soubresaut, reniflement aussi. et il est arrivé, et je l’aime. et je te demanderais pas de rester parce qu’enfin avec lui, j’arrive à plus t’aimer. pas à t’oublier. mais à plus t’aimer. autant qu’avant. et. soubresaut, reniflement. et. j’te demanderais jamais de partir. jamais. non plus. enfin.

je suis parti la dernière fois, et la douleur a été quasiment insurmontable. je veux pas prendre le risque de revivre ça.

_________________
I dreamed I was missing you were so scared
©️ minori.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: even in death (+) tae-hee   

Revenir en haut Aller en bas
 
even in death (+) tae-hee
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Supplément "Angel Of Death"
» Chauffer dans la noirceur
» accident mortel 2 REP
» commande forgeworld
» Nora Roberts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pays imaginaire :: It feels so good in the bay :: le quartier des magiciens :: chine-
Sauter vers: