• A partir du Samedi 12 et jusqu'au Lundi 14, vos deux admin's seront en vacances. Pour la moindre question, le moindre problème, contactez KANG OANH
• Nous sommes en surplus évident de chimères. On ne ferme pas le gang, obviously, mais si vous pouviez privilégier les autres gangs, particulièrement les alchimistes, sages et sans-gangs, ce s'rait cool. ptit coeur


Partagez | 
 

 (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



Invité


MessageSujet: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Dim 22 Mai - 2:59

Skaar Jin-Hee
âge ;
21 yo.
lieu et date de naissance ;
née un douze août en Corée du Sud.
origines ;
Mère Suédoise, père Français. Des grands-parents soit disant Anglais quelque part.
statut social ;
Célibamère.
classe social ;
₩₩.
temps d'exil ;
Depuis huit mois.
crime présumé ;
T'as été arrêté de base pour effraction. Puis t'as été accusé de meurtre. A répétition.
innocence ;
Bien sur que t'es innocente. C'est pas comme si ils avaient retrouvé les photos de toutes tes victimes chez toi. Ou tout tes stocks de poison.
casier ;
Quelques trucs pas trop graves. Principalement détention de marie-jeanne et autres plantes médicinales.
gang ;
sans gang.
BRYDEN JENKINS
L'ÎLE, C'EST COMMENT ?
Déjà, t'es pas arrivée seule. Vous avez vite décidé e pas rejoindre de gang. Toutes les décisions, vous les avez faites ensembles. Pas de gangs. Du tatouage. De  l’acuponcture et du massage. Pour gagner de quoi profiter des différents services de l'île. Puis, t'as découvert le laboratoire des magiciens. Et t'as découvert le petit homme de ta vie. Comme tu t'amuses à l'appeler. Puis tu t'es remise à fabriquer du poison. Beaucoup. Avec les plantes trouvées sur place, certains produits chimiques quand tu pouvais en avoir sous la main. Et tu as commencé à le vendre, ce produit létal ; A ce petit homme, mais aussi à d'autres personnes. Et tu as commencé à te faire une notoriété. Aujourd'hui, tu n'as plus besoin d'essayer de t'intégrer. Alors que tu es arrivée il n'y a que huit mois, tu fais partir inhérente de l'île : la tatoueuse, rebelle, la colérique, l'ensorceleuse, l'empoisonneuse.
TON RÊVE, C’ÉTAIT QUOI ?
T'as eu la chance de pouvoir réaliser ton rêve avant d'arriver sur l'île. Et t'en avais pas vraiment d'autre. Tenir un salon de tatouage clandestin, bof. Et faire du poison pour le vendre, ouais, ok, mais pas pour tout le reste de ta vie quoi. Ton rêve, de base, c'était d'arrêter de voyager, et d'enfin te poser avec ta famille, de pouvoir aller à l'école, te faire des potes, charrier Zazou sur son prénom pourri et faire pareil pour Rafiki. Et ils sont morts. Donc ton rêve, ça a été de tuer ceux qu'avaient foutu en l'air ton premier rêve. Du coup, t'as réalisé le second. Et après,t'avais plus de rêve. Et t'es arrivé sur l'île. Et ton rêve maintenant ? C'est de vivre tant que tu le peux, en collectionnant le plus d'infractions possible.
Weird People.
Ça rie fort, ça boit et ça fume. Tu tousses d'ailleurs, tellement cet endroit est embué. « Et donc, la petite blonde, c'est votre fille ? » Et ta mère hoche la tête. Tu veux rentrer en Corée. T'aimes bien être sur les routes, mais l'Europe, c'est vraiment pas ton truc. « Et elle s'appelle ? » Et tu t'intéresses à la conversation. « Jin-Hee. On a voulu lui donner un nom qui fasse autant coréen, là où elle est née, où elle a grandit, jusqu'à ses six ans, qu'Européen, la terre de ses ancêtres. » Et y'a ton frère, derrière, qui rit jaune. « Et encore, t'as échappé au pire. » Et tu rigoles, tu te moques gentiment. Parce que oui, t'as échappé au pire. Lui, il s'appelle Rafiki. « Je suis né en Afrique moi. Et j'ai pas eu droit à la mention terre des ancêtres. » Et il rigole aussi. Parce que vos parents sont franchement incroyables. « Et la p'tite qu'arrive ? » Ta mère sourit, et tu regardes ton frère, le regard empli de défi. Voilà des semaines que vous pariez sur le futur prénom de la petite sœur à venir. « Normalement, elle naîtra, nous serons encore ici. Avec son père, nous avons décidés de l'appeler... » Et tu ouvres grand tes oreilles. « Zazou. » Tu hausses un sourcil d'incompréhension. De désespoir aussi. Et ton frère explose de rire. Non mais c'est une blague... Pauvre gosse.
A cette époque, tu n'avais encore que douze ans. Et ton esprit était déjà beaucoup plus vif qu'il n'aurait dû l'être. Déjà les pensées, idées de quelqu'un de dix ans de plus. Et pourtant, aucun sentiment d'avoir eu une enfance écourtée. Plutôt la sensation que les autres ont une enfance bien trop longue.

Red Planet.
Tu as vingt ans depuis quelques jours. Recrutée dés votre retour en Corée dans un salon de tatouage clandestin, tu as appris l'art et la manière des aiguilles et de cette magnifique matière qu'est l'encre. C'était l'année dernière. Et elle n'avait que six ans. C'est cette phrase qui se répète dans ta tête lorsque tu le tatoues, cet homme. Lorsque tu essayes de rendre belle cette peau appartenant à un monstre. L'aiguille qui rentre et ressort de sa chair à une vitesse ahurissante. Ironique. Il va mourir de la même façon qu'il l'a tué. Et pourtant, pas du tout. Elle, elle est morte de coups de couteaux. Lui, il mourra d'empoisonnement. Comme les huit autres personnes de son gang avant lui. C'est merveilleux, l'encre. Noir comme la nuit. Et toxique, presque autant que la ricine que tu as spécialement préparé pour l'y incorporer. Ils connaissent ce genre de procédé. Ils vous avaient donnés de la Scopolamine, tu leur as donné quelque chose de létal. Tu t'es entraîné avant. Tu as travaillé pour cet homme qui t'a tout appris sur le monde merveilleux des poisons. Et de comment les préparer. Et toi qui pensais détester la chimie... Et il est là, cet homme. Et tu le tatoues. Oh, tu es concentré. Quitte à ce qu'il meurt, autant que son corps soit beau lorsque ça arrive. Et alors que l'encre mélangée au poison entre et ressort de sa chair, tu ne te sens pas responsable. Pas comme tu l'étais pour ces innocents qu'il t'a demandé de tuer. De la même façon. « Que tu te fasses la main. » qu'il disait. Abruti. Il a été le premier à y passer. Il te l'a demandé. « Je t'ai tout appris, reprend le flambeau. Venge ta famille. J'ai fait mon temps. » Tu ne te sens pas responsable, non. Parce que lorsque tu le vois, cet homme, la seule chose que tu réussis à voir, à ressentir, c'est la haine que tu éprouves pour lui depuis le jour où tu l'as vu la violer, la tuer, les tuer, devant toi. Et que pour une raison étrange, il t'a laissé en vie. « Tu n'as pas pu les sauver. Vis avec ça sur la conscience. »

Madhouse.
Tu auras vingt-et-un ans dans quelques jours. Et tu as arrêté de tuer. Tu continues de créer des poisons, mais tu les jettes après, sans les utiliser. C'est pour garder la main. Et parce que tu t’ennuierais sinon. Ils sont tous morts. Et tu peux enfin vivre avec le fait d'être la seule survivante. Tu ne pouvais pas les sauver après tout. Tu était sous scopolamine. Et tu pouvais pas bouger. Tu voulais, sans pouvoir. Tu marches, dans la rue. Et tu la vois, assise devant cette énorme maison, les yeux dans le vide, des larmes séchées sur les joues. Et tu souris. Parce que ces yeux, tu les connais. C'est ce jour là, en sa compagnie et celle de la belle cambrioleuse que tu te fais arrêter. Pour effraction. Sauf que ce jour là, ils retrouvent des traces minimes de poison sur tes doigts. Qu'il ne leur faut que deux semaines pour classer une affaire ouverte des mois auparavant sur des meurtres par empoisonnement non résolus. « L'une d'elle est une criminelle, peut-être que les autres aussi ! » Quelle déduction Sherlock. Les criminels s'attirent. Ils retrouvent des bijoux volés dans une bijouterie cambriolées quelques semaines plus tôt chez Dae Bee. Et ils retrouvent une amie de classe de Sun-Hi, attachée et torturée dans la cave de cette maison qui vous a couté la liberté. Trois procès, trois jugements révélant des coupables. Une amitié formée autour d'une folie commune. Et une discussion, banale, dans la cale d'un bateau. « Dis Jin-Hee, quand est-ce que tu as commencé à t'intéresser aux poisons ? » « J'ai visité le monde entier quand mes parents étaient vivants. Je connais toutes les petites choses que le monde souhaiterait cacher. J'ai toujours trouver un certain intérêt aux choses dangereuses. » « Trop coooool ! Tu nous apprendras ? » Tu hoches la tête. « Tu me fais penser à un personnage de dessin-animé. Le genre absolument trognon. » « Genre super nana bulle ? » « Bulle ? » Et tu rigoles. Parce que Dae Bee dit vrai. « Oui, genre Bulle. » Et Sun-Hi hausse les épaules. Et elle sourit. Elle vous expliquera plus tard, qu'elle a tué et torturé ces filles par amour pour un garçon qu'elle connaissait depuis déjà deux mois. Mais qu'elle n'osait pas approcher. Et Dae Bee vous racontera que sa vie était morne avant qu'elle ne découvre les joies du danger du cambriolage. Et vous déciderez de rester ensemble une fois sur l'île. Racontant les histoire des supers nanas à Sun-Hi, pour qu'elle comprenne votre délire. Jusqu'au jour où, dans la source chaude, elle sourira, de ce sourire de gamine qui vient d'avoir une idée, et qu'elle s'écrira : « Si je suis Bulle, alors Dae Bee c'est Belle, et Jin-Hee rebelle ! » Et ça restera.

Wings are made to fly.
Et c'est resté.
Tu es à la moitié de ton année de tes vingt-et-un ans. Et tu t'es fait la promesse de les protéger elles, à défaut de les avoir protéger eux. Et que maintenant, elles seront ta famille. Et que si quelqu'un les blesse, tu as toujours tes skills de chimiste, une aiguille ou quelque chose pour en faire office et de l'encre à disposition.
pudding morphina
facepalm
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Dim 22 Mai - 3:09

"Après mon cinquième compte, je m'arrête."
Et mon luc c'est du poulet?! :oo:

Non mais... six comptes!? SIX COMPTES !!!!! facepalm
Comment te faire comprendre mon désespoir?

Bref... C'est une honte! Tu es faible! Tu me déçois! Ô oui! Tu me déçois! Beaucoup!
Quoi? Moi je fais la meuf pas au courant?! :oo:
Calomnie! Je n'étais pas au courant! Pas du tout même! C'est pas comme si on avait un lien de prévu et tout et tout :oo: ! Non!

Enfin... Re-re-re-re-re-rebienvenue à toi ! J'te fais pas le discours habituel tu connais les bailles... facepalm

C'est une honte.

Et non! Tu n'aurais pas droit à un seul coeur de ma part sur cette fiche de présentation! :oo:
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Dim 22 Mai - 3:21

pffff. vas-y, j't'encarqualle le coquillage ! harley
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Dim 22 Mai - 5:24

( ͡° ͜ʖ ͡°) ( ͡° ͜ʖ ͡°) ( ͡° ͜ʖ ͡°) ( ͡° ͜ʖ ͡°) ( ͡° ͜ʖ ͡°) ( ͡° ͜ʖ ͡°) ( ͡° ͜ʖ ͡°) la première super-nana.
re
t'es bonne.
bisous.
:135:
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
muse ; terpischore
avatar
CHIMEREmuse ; terpischore
PSEUDO : bb, tessa
MESSAGES : 180
POINTS : 87
AVATAR : saem
COPYRIGHT : faust
COLOR : #cc6666

DATE DE PEREMPTION : vingt-et-un bleus à l'âme
VIE ANTERIEUR : petit bout de rien qu'existe pas
ORGANE SAIGNANT : entre les cuisses
BRO FOR LIFE : pute sans dignité


Voir le profil de l'utilisateur

Kang Oanh


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Dim 22 Mai - 10:50

facepalm facepalm facepalm
mais. mais. mais. six. six ptn. waw.
et sorreh but TKUDHKN BRYDEN LES GARS, BRYDEN :oo:
je plore, elle est parfaite, t'es parfaite.
rebienvenue chez toi x6. :hoonheart:

+ EDIT NUL MDR LES GOSSES RAFIKI ET ZAZOU QUOI, MORTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Dim 22 Mai - 11:59

SIX **

Super schizophrène, trouble de la personnalité en puissance XD

En tous les cas, bonne chance pour la fin de ta fiche qui m'a l'air déjà bien avancée et amuse toi bien avec ce nouveau perso XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Dim 22 Mai - 13:24

omg tu l'as fait :lol: bon courage avec tout ces comptes !
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Dim 22 Mai - 13:37

sang kil > t'as vu ça ? bon allez, t'es cute aussi **
ji won > merci ♥️
harley > oui, j'l'ai fait, et ? harley
merci seol
nova > sarang t'as vu comment elle est belle ? quand j'pense que c'est la dernière personne que j'ai joué sur un forum occidental facepalm j'suis sûre on va pouvoir se trouver un lien de ouf entre nova et elle :hoonheart: et ouais, rafiki et zazou, avoue c'est classe facepalm
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Dim 22 Mai - 21:06

god, cette fille :136: :136:
je la suis sur instagram, elle est juste sublime :hoonheart: excellent choix :123:
rebienvenue ~
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
milice ; hydre
avatar
CHIMEREmilice ; hydre
PSEUDO : bermudes.
MESSAGES : 470
POINTS : 585
AVATAR : nana.
COPYRIGHT : © cproject. (avatar) + bermudes. (gifs) + ASTRA (signa.)
TDI : tae-hee.
COLOR : #cc99ff


DATE DE PEREMPTION : vingt-trois ans.
VIE ANTERIEUR : étudiante en astrophysique
ORGANE SAIGNANT : amoureuse.
BRO FOR LIFE : chimères


Voir le profil de l'utilisateur

Ichioka Yuno


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Dim 22 Mai - 21:12

MOI AUSSI JE LA SUIS SUR INSTAGRAM !! ♥️
c'est tellement la beauté incarnée en fait :77:

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   Mer 25 Mai - 2:24

welcome to burlesque wonderland
Même dans on message de validation t'auras pas de coeur! Bref, on s'est tout dit sur skype, voilà :russe:

well done quoi.
maintenant que t'es validé, tu peux t'amuser. tu peux créer tes scénarios, ou tes pré-liens. tu peux aller créer ta fiche de liens, parce l'aventure est toujours mieux quand on est pas seuls. ensuite, étape importante pour ton intégration et pour ton rang, va flooder dans ton gang. oublie pas d'aller flooder tout court. et aussi, va voter !

ah et aussi. amuse toi. même si c'est secondaire :22:




:15:
vous le sentez le pouvoir de l'humour nul de vos admins
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair   

Revenir en haut Aller en bas
 
(jin-hee) 'cause he was just a dick and I knew it, got me going mad sitting in this chair
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dick Rivers
» Les Légendes dans la Marine
» le 4 septembre
» 7 Janvier 1945 - 551st PIB "GOYA !"
» Photos de Carentan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pays imaginaire :: It's so surreal, I can't survive :: crocodile :: version précédante :: anciennes présentations-
Sauter vers: