• A partir du Samedi 12 et jusqu'au Lundi 14, vos deux admin's seront en vacances. Pour la moindre question, le moindre problème, contactez KANG OANH
• Nous sommes en surplus évident de chimères. On ne ferme pas le gang, obviously, mais si vous pouviez privilégier les autres gangs, particulièrement les alchimistes, sages et sans-gangs, ce s'rait cool. ptit coeur


Partagez | 
 

 Miyazaki Helios -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



Invité


MessageSujet: Miyazaki Helios -   Dim 8 Mai - 23:31

MIYAZAKI HELIOS
âge ;
18 ans
lieu et date de naissance ;
18 janvier, Héraklion, Grèce
origines ;
de père japonais et de mère coréenne
statut social ;
célibataire
classe social ;
₩₩₩
temps d'exil ;
un an et deux mois
crime présumé ;
membre actif d'une secte, délit mineur.
innocence ;
coupable
casier ;
multiples agressions verbales, physique, outrage à agent, le tout sur environ deux pages recto-verso. Assez étonnant qu'il ne se soit pas fait arrêter avant.
gang ;
les chimères
YAMAZAKI KENTO
L'ÎLE, C'EST COMMENT ?
Lorsque j'ai vu l'île pour la première fois, c'était sur le bateau qui nous y amenait. La première impression que j'ai eu était qu'elle allait nous avaler. Frissonnant devant cet immense morceau de terre, je me souviens avoir serrer davantage la main de ma petite sœur terrifiée.
Une fois un pied à terre, il ne fut pas difficile de choisir. Au bout de quelques jours, ma sœur et moi décidâmes de rejoindre le gang des chimères. Ces dernières semblaient avoir le même état d'esprit que moi et rien de mieux que de faire parti de la milice pour protéger ma sœur.
A présent, je ne dirai pas que je ne m'y plait pas, au contraire, je prend mon travail dans la milice très à cœur pour faire régner l'ordre. Je souhaite que la vie sur l'île soit plus paisible, que je ne puisse plus m'inquiéter lorsque je sais ma sœur est hors des murs du repère des chimères. Je veux que les plus faibles d'entre nous ne craignent plus l'oppression des plus forts.
TON RÊVE, C’ÉTAIT QUOI ?
Ma destinée avait été établie par le groupe. Vénérer la réincarnation de la divinité de la fertilité était mon but. J'avais été entraîné pour cela, j'avais même, à l'âge de treize ans, fait le rite d'autocastration et vœux d’abstinence. Puis il y a eu cette incident, celui où mon père a décider de trahir le groupe. "Secte" fut le nom donné à notre groupe de croyants. Nous fîmes tous arrêté et le groupe fut dissous. Malgré mon arrivée sur l'île, je continue de servir la réincarnation de ma déesse, je la protège toujours et l'écoute. Après tout, c'est plus facile pour moi vu qu'il s'agit de ma petite sœur adoptive.

C'est au fond de la cour de l'école primaire d'Heralkion qu'on retrouve, debout, entre le bac à sable et le petit terrain de foot un petit garçon. Il est immobile, regarde les autres jouer. Il ne dit rien. Il pourrait rester ainsi pendant des heures. Les enfants ont oublié son prénom, sa présence même. Il est l'étranger. Ses cheveux noir de jais tombe sur ses yeux, les cachant, cachant ses larmes, ses bleus. Il a honte. Honte de ce qu'il est, de son apparence, de sa couleur, de sa taille. Il est en première année de primaire, il est le plus petit de l'école, le plus différent. "Chinois!", "Demi-portion!" C'est ainsi qu'on le nom lorsque les autres daignent s'adresser à lui, quand ils ne l'oublient pas, lors des activités sportive.

Deux ans plus tard, il n'est plus seul. Toujours immobile, une enfant plus jeune lui tient la main. Cette petite fille, c'est Calypso, sa sœur adoptive. Elle ressemble à ces enfants, elle a la même couleur qu'eux. Mais Calypso n'a pas les mêmes yeux non, dans ses yeux, le petit garçon y voit de la pureté, de la gentillesse. Le petit garçon la regarde, un sourire aux lèvres. Elle, elle n'a pas peur de la différence. La différence, elle vit avec au quotidien. Dans une famille où les discussions se font en japonais, elle a dû s'adapter, apprendre la langue. Leur différence ne la dérange plus, elle ne la voit plus, ne l'entend plus. Il lui arrive même parfois à l'école de se tromper, répondant aux questions de la maîtresse en japonais. C'est alors qu'on se moque d'elle. Elle n'a pas l'air différente mais au font, elle l'est. Le petit garçon n'a pas peur. S'il les entend rire de sa petite Calypso, il bouge, cogne même. "Cet enfant est fou." Disent les institutrices aux parents beaucoup trop occupée à s'excuser. Non, ils ne le gronderont pas. Ils savent pourquoi il agit ainsi. Ce petit garçon est formé pour ça. Défendre sa petite sœur.

L'enfant devenu adolescent s'était transformé en chaton. Sur son visage se lisait douceur et innocence. L'était-il vraiment? Seul les membres de son groupe de croyance connaissait la réponse. En dehors, il n'avait pas d'ami. Il restait fixé sur ses objectifs, devenir le plus fort et protéger ce pour quoi il s'était entraîné. Sa famille et lui, endoctriné par une secte étaient persuadés que l'enfant adopté était la réincarnation d'une divinité grec. La divinité de la fertilité. Quand il atteignit l'âge, lui aussi eu le droit de procéder au rituel d'autocastration. Cet adolescent de treize ans à peine, munit d'un poignard se coupa devant les croyants. Applaudit, il offrit sa chair coupé à celle qu'il croyait divine comme tous les autres avant lui. Ainsi, aux yeux de tous il était devenu homme.

L'eunuque et sa famille durent déménager trois ans après, retirant à ceux qui la priaient l'enfant divin. Certains décidèrent de les suivre, d'autres de vénérer une autre divinité. Les plus fidèles d'entre eux ainsi que la petite famille partirent pour la Corée suite à la mutation du père de famille. Il avait accepté ce poste après de nombreux refus. Pourquoi? Était-ce un moyen pour eux de fuir l'île crétoise? Pourquoi fuir? La réponse se trouvait dans le casier judiciaire de son enfant biologique. Trop d’arrestations, trop de plaintes. Était-il dangereux? Comme depuis le début, l'enfant répondait pour sa défense qu'il n'avait fait que protéger sa sœur.

Là-bas, il n'était plus différent. Son visage était de la même couleur, la forme de ses yeux mais pas la langue. Depuis leur enfance, les Miyazaki parlaient japonais entre eux. La Corée n'était donc pas une destination de rêve pour les enfants. Ils durent pourtant s'y habituer, apprendre. Beaucoup de choses changèrent pour l'enfant. Il était accepté, aimé. Beaucoup de ses camarades semblaient curieux de son prénom, de sa petite sœur. Malgré son intégration, c'était à Calypso de subir les brimades de la différence. Certains la jugeaient, d'autres succombaient à son charme. Les agressions reprirent alors. L'enfant n'avait pas le choix, il était son protecteur, c'était sa seule raison de vivre. Malgré le nombre d’agression ajouté à son casier, ce ne fut pas cela qui le fit sortir de chez lui les poignets enlacés par les pinces métallique des autorités. Leur appartenance à leur groupe de prière avait été révélés. Ils avaient été jugé dangereux. Trop endoctriné, l'enfant avait subit le même sort que les adultes. Jugé, puis envoyé sur la fameuse île. Mais il n'était pas seul. Sa sœur l'avait accompagné.
truc.
tu sais qui je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: Miyazaki Helios -   Lun 9 Mai - 0:19

t'es beau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: Miyazaki Helios -   Lun 9 Mai - 0:19

merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: Miyazaki Helios -   Lun 9 Mai - 0:31

Coucou :130:
VOUS FAITES QUE DES BG LES MEUFS :oo:
FIGHTING POUR TA FICHE :123: :hoonheart:
Revenir en haut Aller en bas
MAGICIEN
chef ; henri
avatar
MAGICIENchef ; henri
PSEUDO : noctis caelum.
MESSAGES : 58
POINTS : 29
AVATAR : park chanyeol
COPYRIGHT : SATURNIENNE.
COLOR : #9dc2c2

BRO FOR LIFE : magicien


Voir le profil de l'utilisateur

Sugawara Raion


MessageSujet: Re: Miyazaki Helios -   Lun 9 Mai - 8:33

heeeeeey. bon courage pour la rédaction de ta fiche ! :62:
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: Miyazaki Helios -   Lun 9 Mai - 22:06

welcome to burlesque wonderland
:hoonheart: j'adore, tu le sais **
t'es beau et je suis troop pressée de rp avec les deux clichés ambulants de l'île :77:


WELL DONE QUOI.
Maintenant que t'es validé, tu peux t'amuser. Tu peux créer tes scénarios, ou tes pré-liens. Tu peux aller créer ta fiche de liens, parce l'aventure est toujours mieux quand on est pas seuls. Ensuite, étape importante pour ton intégration et pour ton rang, va flooder dans ton gang. Oublie pas d'aller flooder tout court. Et aussi, va voter !

Ah et aussi. Amuse toi. Même si c'est secondaire :22:




:15:
vous le sentez le pouvoir de l'humour nul de vos admins
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Miyazaki Helios -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miyazaki Helios -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les films de Hayao Miyazaki et autres Ghibli studio~
» naviguer sur la Seine à bord de bateaux solaires
» Tontine le Conservateur
» Hayao Miyazaki
» Avantime Hélios Dci 2003

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pays imaginaire :: It's so surreal, I can't survive :: crocodile :: version précédante :: anciennes présentations-
Sauter vers: