• A partir du Samedi 12 et jusqu'au Lundi 14, vos deux admin's seront en vacances. Pour la moindre question, le moindre problème, contactez KANG OANH
• Nous sommes en surplus évident de chimères. On ne ferme pas le gang, obviously, mais si vous pouviez privilégier les autres gangs, particulièrement les alchimistes, sages et sans-gangs, ce s'rait cool. ptit coeur


Partagez | 
 

 ice cream cake (kyet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



Invité


MessageSujet: ice cream cake (kyet)   Dim 8 Mai - 23:31

Qing Kyet
âge ;
21 yo.
lieu et date de naissance ;
un 9 juin, quelque part à Taïwan.
origines ;
père taïwanais, mère thaïlandaise, et facteur coréen. reformulation ? alors, beau-père taïwanais, mère thaïlandaise, et père biologique coréen.
statut social ;
célibataire. ce genre de truc, c'est pas que ça t'intéresse pas hein. mais t'en as un peu rien à cirer.
classe social ;
₩₩₩
temps d'exil ;
bien trop longtemps selon toi. un an, deux mois, trois jours et aux alentours de six heures. autant de temps à veiller sur un frère pommé, et à chercher un moyen de s'en aller.
crime présumé ;
Avec la complicité de ton jumeau et de ta petite sœur, tu aurais envoyé une gamine de 14 ans par dessus bord, sur un pont. Ce qui l'aurait noyé. C'est un crime majeur. Puni assez violemment par la loi, à plus forte raison lorsque la mère de la fille en question est une égocentrique paranoïaque, égoïste et cherchant sans interruption la reconnaissance du "peuple".
innocence ;
A moitié. Oui, tu l'as insulté. Et oui, Kiet lui a foutu quelques targnoles bien placées. Mais jamais vous ne l'avez poussé dans l'eau. Elle est tombée toute seule, comme une grande. Vous êtes innocents.
casier ;
Contrairement à ton frère qui lui, est plutôt bien connu des services de police, toi, ton casier est vide. Enfin, était. Avant qu'on t'accuse de meurtre.
gang ;
Chimères.
Bi Shu Jin (Bii)
L'ÎLE, C'EST COMMENT ?
Tu es de ceux qui ont tout essayé pour partir de l'île. Tu n'es pas censé être là. Et t'as essayé de te casser pendant six longs mois. T'as même rejoint les chimères en te disant que peut-être avec l'aide d'un gang, ce serait plus simple. Mais le temps est passé. Et t'as remarqué que les gens t'appréciaient. T'as remarqué que Kalaya et Kiet étaient bien sur l'île. Se sentaient à leur place comme jamais ça n'était arrivé. Et puis, tu t'es aussi dit que quelque part, ils avaient besoin de toi et ton jugement juste. Maintenant, t'as abandonné les tentatives pour t'en aller, et t'as appris à vivre sur l'île. T'as appris à aimer vivre sur ce volcan. T'as appris à apprécier le pouvoir que tu avais. Qui t'étais donné. Et grâce à ça, tu te sens intouchable. Aujourd'hui, l'île, c'est chez toi. Et aujourd'hui, l'idée te plait.
TON RÊVE, C’ÉTAIT QUOI ?
Avant l'île ? Oh, avant l'île tu rêvais pas beaucoup. Tu pensais avoir déjà ton avenir tout tracé. Tu pensais devenir juge. Tu pensais que tu mettrais des assassins, des criminels en prison Tu pensais que t'éradiquerais le mal et la corruption de ce monde Tu pensais que tu vivrais avec ton frère jumeau jusqu'à trouver une femme avec qui tu aurais des enfants. Non. Ça c'est des conneries. Tu pensais très sincèrement à vivre avec Kiet toute ta vie. Et avec Kalaya aussi. Une vie comme ça, juste vous trois et vos jobs. Et un chien. Qui s'appellerait Riz. T'aurais voulu ouais, vivre comme ça. Et le mieux ? C'est que t'es en train de le réaliser ce rêve. Ironique, pas vrai ?
vie instable
« Chérie, tu vas chercher du riz ? » Ta sœur sourit et acquiesce. T'es dans la salle, tu la regardes partir. Tu souris aussi. Kiet est dans la salle d'à côté, et l'odeur forte des bombes de peintures te ferait tourner la tête si t'étais pas habitué avec le temps. Ton père te regarde travailler et retourne dans sa chambre, réciter l'énième monologue d'un personnage crée par un artiste indépendant coréen. Une famille d'artiste. Ton père, le comédien. Ton jumeau de quelques minutes de plus que toi, artiste de rue, ou peintre en bâtiment comme il aime le dire. Ta sœur elle, c'est la musique, elle fait de la harpe. Et toi. Toi, t'étudies le droit. Pas que l'art, ça t'intéresse pas. Enfin si. Mais pas professionnellement. Tu fais du dessin. Tu créés certains des pochoirs qu'utilise ton frère. Tu t'amuses, parfois, à dessiner sur tes cahiers de cours, mais ça reste rare. Et souvent, quand t'as l'impression d'être un vilain petit canard, ton père te dit : « Kyet, tu es un cygne. Tu es le cygne qu'aucun de nous n'arrive à être. Tu feras de grandes choses comparé à nous. » A la suite de ça, Kalaya et Kiet acquiescent à chaque fois. Tu t'en es vite rendu compte : tu es leur centre gravitationnel. Kiet sort de sa chambre et ses lèvres s'étirent lorsqu'il pose devant toi sa nouvelle œuvre. « Alors ? Comment tu trouves ? » Tu fronces les sourcils, et lorsque tu comprends ce que c'est, tu regardes ton frère, hésitant entre rire et déprimer : « Kiet... Est-ce que c'est les panneaux qui étaient au bout de la rue ? » Lorsqu'il acquiesce, tu fermes les yeux, dépité par sa stupidité. « Kiet, mon ange. Tu sais que ses panneaux étaient là pour une raison, pas vrai ? » Il hausse les épaules. Et il ne faut pas plus de trois minutes pour qu'un gros BANG se fasse entendre. « Oui Kiet. Ils servaient à prévenir que la route venait de se refaire peindre. Et au bruit. Une voiture vient de déraper sur de la peinture fraiche. »

culpabilité imaginative
« Ces bandits ont tués ma fille ! Assassins ! » C'est juste un père. Un père qui souffre de la mort de sa fille. Un père aimant. Un bon père. « Votre fille est tombée. On ne l'a pas poussé. On est pas des meurtriers. » Vous aussi, vous aimez quelqu'un. Cette fille, il l'avait frappé, deux fois, au visage. Cette fille, tu l'avais rabaissé. T'avais usé de mots pour la faire se sentir faible, comme une moins que rien. Mais cette fille, elle avait frappé Kalaya. Cette fille, elle avait assassiné de mots venimeux cette petite sœur si fragile et si frêle.  Mais cette fille, vous l'avez pas tué. Cette fille est tombée. Vous n'avez pas eu le temps de la sauver. Ton frère essaye de lui faire entendre raison, mais tu finis par le tirer par le poignet et le prendre dans tes bras. « Il est trop triste pour même simplement penser à t'écouter mon ange. » Ta sœur pleure, et ça te brise le cœur. « Pleure pas p'tit cœur. » Et ta petite sœur, les yeux rougies par les larmes s'accroche à la manche du père de la décédée. « On l'a pas tué monsieur. On l'a pas tué... Je ferais jamais ça. C'est pas de notre faute. Je... S'il vous plaît. » L'homme se retourne doucement, et tu le vois, le changement dans ses yeux. Et tu regardes Kiet, il l'a vu aussi le changement. L'homme tente un sourire malgré tout. Il pose sa main sur la joue de Kalaya et la regarde dans les yeux. L'air qui était, quelques minutes avant, empli de haine et de dégoût est désormais apaisant. Presque mélancolique. « Quelque part, je le sais. Mais ma fille... Mon trésor. Mon petit diamant. Elle est morte. » Et il pleure. Et ta petite fleur passe ses bras frêles autour de sa taille et sert. Elle pleure aussi. Elle comprend sa peine. Elle la ressent. Comme elle le fait si souvent, à ressentir les sentiments des gens qui l'entourent. « LÂCHEZ-LE ESPÈCE DE PETITE DÉGÉNÉRÉ ! » Tu fronces les sourcils lorsqu'une main bien trop manucurée vient arracher Kalaya à l'emprise du quinquagénaire. « Mon amour... » Elle pleure aussi. Mais ses larmes sonnent fausses, affreusement fausses. « Ils ont tués ma fille. Ils ont assassinés la chair de ma chair. Le sang de mon sang. » C'est trop. C'est faux. C'est dégoûtant. « Utiliser la mort de votre fille pour tester vos talents d'acteurs, c'est misérable. Pitoyable. » Tu regardes ton jumeau. Kalaya aussi, des étoiles dans les yeux. « Et laissez moi vous dire quelque chose. En tant que fils de comédien. Vous êtes mauvaise. » Et tu la vois, porter sa main sur lui. Tu vois qu'elle va abaisser sa main. Alors tu t'interposes. Et tu l'arrêtes juste avant que ses trop énormes bagues atteignent ta joue. Tu la regardes, dédaigneux, et tu pars, les mains de Kiet et de Kalaya dans les tiennes.

rencontre envoutante
Vous êtes dix. Vos vêtement sont ceux des délinquants de base. Tu observes, regardes le visage de chacun d'entre eux. Après tout, où que vous alliez, tu vas être avec eux, non ? Un bateau devant toi, tu prends les mains des deux autres Qing et tu les sers. « Ça va aller. » Kiet te sourit. Où que vous alliez, il se débrouillera. Kalaya, c'est une autre histoire. Les yeux bordés de larmes, elle sert ta main comme si c'était sa seule porte de sortie. Comme si elle ne pouvait rien faire d'autre. Tu vois qu'elle lutte pour ne pas tomber dans les pommes, pour résister à son étourdissement. T'as peur pour elle. Tu te demandes si elle survivra là où ils vous envoient. Mais tu sais que tu resteras avec elle pour la protéger si tu le peux. Une fois entré dans la salle du bateau, tu te rends compte que les gens sont assis sur des genre de bancs. Ils ne sont pas menottés, et la seule chose qui les distingueraient d'un groupe de touriste qui part en voyage, c'est ses affreuses tuniques kakis. « OH MAIS JE TE CONNAIS TOI ! » Tu regardes d'abord Kiet, puis tu suis son regard. C'est un garçon un peu plus jeune que toi qui tient la main d'une gamine encore plus jeune. Il a l'air effrayé, et manifestement, un Kiet qui lui cri dessus, aussi gentiment se soit, ça a pas l'air de le rassurer plus que ça. « Je..euh...oui. Peut-être ? » Tu tire Kiet vers toi et lui montre une place libre, à l'opposé du garçon. Bien évidemment, ton jumeau l'entend pas de cet œil et s'assoit juste à côté du gamin. Tu lèves les yeux au ciel, mais t'assois à côté de Kiet, ta petite sœur sur les genoux. « Moi c'est Kiet, lui c'est mon jumeau, Kyet, on a le même prénom, classe non ? Et elle, c'est Kalaya, notre petite sœur. Et toi, c'est...attend que je me souvienne...Helios ? Tu t'étais bagarré un jour et on s'est retrouvé au commissariat. Même que t'avais des bleus partout. » Le pauvre gamin bafouille, hésite, essaye de prononcer une phrase, mais ça semble difficile. « Arrête Kiet, tu vois bien qu'il se sent pas super à l'aise. » Ton frère hausse les épaules, et tu souris au garçon à côté de lui. Helios ? C'est pas très asiate comme prénom. Mais ça lui va bien. Le bateau démarre. Et tu continues de le regarder, le Helios. Et tu souris en coin lorsqu'il te regarde et qu'il rougit. C'est que tu fais de l'effet Kyet. « Il est trop mignon. » Tu regardes Kalaya et tu hoches la tête. Oui. Il l'est.

rébellion dissimulée
Tu fermes les yeux à chaque coup de fouet. Pas que tu ne trouves pas adorablement sexy la façon dont il le manie. Pas que tu aimerais qu'il ne le manie plus, non. D'ailleurs, ce serait une affreuse perte pour les mirettes de beaucoup de personnes. Pour trop de personnes, selon toi. Mais non, le problème, c'est les coups s'écrasant contre la peau de l'homme qu'il est en train de punir. Ce mec, tu le connais, trop bien. Il est pas passé qu'une fois devant Hadès mais plusieurs. Et pas toujours, même rarement pour des raisons suffisantes. Il ne mérite pas ça, et pas aussi souvent que ça. Et au loin, tu vois un autre type sourire, et ça te fout la chaire de poule. T'as envie de le frapper, gosh. T'as envie de l'étriper. Lui, il est coupable de bien pire, et jamais, jamais tu ne l'as vu sur ce bout de bois. Jamais tu n'as vu Helios lui mettre des coups de fouets. Et c'est pas normal. Quand t'es arrivé chez les chimères, t'as vite compris qu'un truc se tramait. Et tu l'as confirmé quand t'as été promu au rôle de Perséphone. Ce type, au dessus de toi, il est pas juste. Il est pas milicien. Il devrait pas être celui qui dirige les justiciers de l'île. Parce qu'il n'a aucune justice. Parce qu'il n'a aucune éthique. Il laisse certains des plus grands délinquants de l'île en liberté. Et parfois, il s'acharne sur des gens pour des fautes ridicules. Tu ne l'as jamais supporté. Et encore mois depuis que tu as remarqué. Depuis que tu as vu, ces miliciens, et certaines de ses muses. Ils étaient là, à observer. A essayer de trouver des moyens pour changer ça. Mais ils n'y parvenaient pas. Parce qu'ils n'avaient pas de tête pensante. Puis, t'as débarqué. Une résistance. Une rébellion. Cachée, mais présente. Ils libèrent certains des innocents avant que la sentence ne soit exécutée. Ils aident à créer des phrases d'accroches pour certains tracts dispersés dans les endroits les plus pommés de l'île. Avec une idée en tête : Détrôner Hadès. Tu veux pas son poste. Oh non, ça ne t'intéresse pas. Mais y mettre quelqu'un de réellement juste. Ça oui. Tu rouvres les yeux. Le gamin sur le poteau ne pleure pas, il ne réagit pas. Il est habitué maintenant. Helios va pour abaisser une nouvelle fois son fouet, mais tu l'interromps. Ta poigne ferme autour de son poignet, tu le recules du poteau. « Ça suffit pour aujourd'hui. S'il n'a pas compris la leçon, s'il ne s'excuse pas, il y aura droit encore demain. » Il faut garder les apparences. Il faut absolument garder la confiance d'Hadès. Tu ne lâches pas le poignet d'Helios, et tu l'emmènes à ta suite chez les chimères. Les autres formateurs vous suivent. « Est-ce que tu vas vraiment revenir demain ? » Tu regardes celui qui t'a posé la question. C'est l'un des vôtres, un de la rébellion. Tu le regardes, et tu souris en coin. « Sauf s'il arrive à s'échapper comme les autres fois. » Un hochement de tête quasiment imperceptible de sa part. Un sourire caché de la tienne. Et un Helios qui sert ta main un peu plus fort en voyant l'échange. Lorsque vous entrez chez les chimères, tu lâches sa main et tu vas rejoindre Hadès. Il faut garder les apparences.
pudding morphina
salut. c'est moi. ciao. j'vous aime. :77:
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: ice cream cake (kyet)   Lun 9 Mai - 0:15

.

EDIT: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130: :130:  :130:  :130:  :130:  :130:  :130:  :130:

:hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  :hoonheart:  
:136: :136: :136: :136: :136: :136: :136: :136: :136: :136: :136: :136: :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:  :136:
:string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string: :string:  :string:  :string:  :string:  :string:  :string:  :string:  :string:

VOILA :russe:
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: ice cream cake (kyet)   Lun 9 Mai - 0:28

REEEEEEE :130: :130: :130:
:hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart: :hoonheart:
cute :hoonheart:
Revenir en haut Aller en bas
MAGICIEN
chef ; henri
avatar
MAGICIENchef ; henri
PSEUDO : noctis caelum.
MESSAGES : 58
POINTS : 29
AVATAR : park chanyeol
COPYRIGHT : SATURNIENNE.
COLOR : #9dc2c2

BRO FOR LIFE : magicien


Voir le profil de l'utilisateur

Sugawara Raion


MessageSujet: Re: ice cream cake (kyet)   Lun 9 Mai - 8:34

re bienvenuuuuue. bon courage pour la rédaction de ta fiche :119:
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: ice cream cake (kyet)   Lun 9 Mai - 22:06

welcome to burlesque wonderland
:hoonheart:

well done quoi.
maintenant que t'es validé, tu peux t'amuser. tu peux créer tes scénarios, ou tes pré-liens. tu peux aller créer ta fiche de liens, parce l'aventure est toujours mieux quand on est pas seuls. ensuite, étape importante pour ton intégration et pour ton rang, va flooder dans ton gang. oublie pas d'aller flooder tout court. et aussi, va voter !

ah et aussi. amuse toi. même si c'est secondaire :22:




:15:
vous le sentez le pouvoir de l'humour nul de vos admins
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ice cream cake (kyet)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ice cream cake (kyet)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vernis Ice Cream Cake - Quite Cute
» cake au thon/crabe
» Cake salé roquefort/noisettes/raisins/pomme
» aqua cream comme base?
» le pain/cake au muesli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pays imaginaire :: It's so surreal, I can't survive :: crocodile :: fiches de présentation et liens-
Sauter vers: