• A partir du Samedi 12 et jusqu'au Lundi 14, vos deux admin's seront en vacances. Pour la moindre question, le moindre problème, contactez KANG OANH
• Nous sommes en surplus évident de chimères. On ne ferme pas le gang, obviously, mais si vous pouviez privilégier les autres gangs, particulièrement les alchimistes, sages et sans-gangs, ce s'rait cool. ptit coeur


Partagez | 
 

 (f/prise) JUNG HO YEON φ gang au choix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CHIMERE
muse ; terpischore
avatar
CHIMEREmuse ; terpischore
PSEUDO : bb, tessa
MESSAGES : 180
POINTS : 87
AVATAR : saem
COPYRIGHT : faust
COLOR : #cc6666

DATE DE PEREMPTION : vingt-et-un bleus à l'âme
VIE ANTERIEUR : petit bout de rien qu'existe pas
ORGANE SAIGNANT : entre les cuisses
BRO FOR LIFE : pute sans dignité


Voir le profil de l'utilisateur

Kang Oanh


MessageSujet: (f/prise) JUNG HO YEON φ gang au choix.    Jeu 31 Mar - 17:56

Choi Nao
âge ;
17 ans, 18 au max.
lieu et date de naissance ;
as you want, mais elle a bougé sur séoul très jeune, vers ses trois ans.
origines ;
coréennes, voire autre chose si vous voulez, idc, elle pourrait être russe ou égyptienne, je l'aimerai quand même.
statut social ;
célibataire, elle tente de se rattraper sans trop y croire, au fond.
classe social ;
de ₩ à ₩₩.
temps d'exil ;
quelques jours seulement, c'est très récent.
crime présumé ;
au choix.
innocence ;
coupable.
casier ;
au choix, elle en a sûrement un mais il peut très bien avoir été effacé.
gang ;
les magiciens/les chimères/les sages/les alchimistes/les dommages collatéraux #sansgang.
caractère & point importants ;
avant toute chose, Nao est atteinte du syndrome borderline, un trouble de la personnalité qui n'est pas nécessairement mortel. de façon très brève, un borderline ressent les émotions plus sensiblement, plus intensément et plus longtemps qu'une personne normale (par exemple, un borderline, plutôt que d'être nerveux en cas de stress, sera sujet à une peur panique, si au contraire il s'ennuie, il risque de se mettre en colère et d'en devenir violent, le syndrome poussant à l'impulsivité sous toutes ses formes) + Nao est donc très instable émotionnellement parlant et en est consciente tout en le reniant + néanmoins c'est une personne très idéaliste, naturellement optimiste, et qui se bat contre elle avec la force de tout un peuple + le côté négatif de sa maladie l'a plusieurs fois poussée à la mutilation ou aux tentatives de suicide (mais s'est resté très rare au cours de toutes ces années) et Nao a tendance à avoir recours à la drogue pour oublier et se sentir mieux et sous contrôle + elle ne supporte pas de ne pas avoir de contrôle sur ses émotions + elle est égoïste, elle a toujours besoin d'être eu centre de l'attention, qu'on s'occupe d'elle + c'est une fille douce et tendre + très impulsive, aussi, elle blesse souvent ses proches sans le vouloir sans trop s'excuser car assez orgueilleuse + elle a parfois du mal à comprendre son entourage, leurs réactions n'étant pas les mêmes que les siennes, et se sent quelques fois perdue + le reste est au choix, ce sont simplement les quelques caractéristiques que j'aimerais garder.

l'histoire reste très libre ; les seuls petits points à respecter sont que Nao vient d'un milieu relativement pauvre, qu'elle a quitté le pays/la ville où elle est née très tôt au point de ne plus s'en souvenir aujourd'hui, et qu'elle a rencontré Nova en Corée alors qu'elles étaient encore toutes petites. Je lui imaginais aussi une vie assez difficile, quand même, dans l'sens où sa mère est une camée et l'a toujours été, qu'elle faisait pas vraiment gaffe à elle, et que le mec que s'est trouvé sa mère passait son temps à lui taper dessus et à déjà tenté de se faire Nao sans succès (et donc, ouais, elle a fini par péter un câble et l'étrangler).
jung ho yeon
kang nova
you touched me and suddenly i was a lilac sky and you decided purple just wasn't for you ; nova et nao. nao et nova. c'est si vieux, si lointaine et encore si proche. elles se sont rencontrée à l'âge de trois ans ; nao venait d'emménager dans l'appartement à côté de celui de nova. elles se sont immédiatement liées d'amitié, tout comme leurs mères respectives, toutes deux camées comme pas possible et totalement seules. nao aimait beaucoup venir chez nova, ou bien jouer sur le pallier, dehors, dans la rue. elles passaient le plus clair de leur temps ensemble, en toute innocence. elles ne se sont jamais quittées, même quand elles ont commencé à grandir. vers leurs quatorze ans, les choses sont devenues un peu plus floues, un peu plus ambigües, et très vite nova s'est éprise de nao, cette gamine qui lui ressemble autant qu'elle n'a rien à voir avec elle. elle ne lui a rien dit, au début, parce que nova n'est pas douée avec les mots et parce qu'elle avait peur de la perdre. et puis il a suffit d'un soir où, forcée par sa mère et obligée de se soumettre à sa volonté parce qu'elle n'avait pas le choix, nova a couché avec un garçon pour de l'agent, et encore un, et encore un autre, pour que nao sorte de ses gonds et que les quatre petites mots je t'aime, merde ne viennent chatouiller les oreilles de nova. elles n'ont jamais mis de mots sur leur relation et nova n'a jamais clamé haut et fort qu'elle aimait nao, mais leurs regards ne trompaient personne à part elles deux. nova supportait la maladie de nao, avant, elle la soutenait, l'aidait, et nova ne se laissait pas abattre, mais plus le temps est passé, plus nova a commencé à plonger dans un sorte de course jusqu'à la destruction. leur relation s'est envenimée, est devenue malsaine ; nao ne supportait pas de savoir nova dans les bras d'un homme, même pour de l'argent, même par nécessité, et sa colère faisait des ravages (nova s'en est sortie plusieurs fois avec des ecchymoses et la lèvre fendue) autant que l'espèce d'ignorance de nao face à sa maladie tuait nova. alors, petit à petit, nova a cessé d'espérer, s'est laissée couler à sa place, et les engueulades sont devenues plus vives que jamais, se concluant toujours par des baisers ardents, des excuses incompréhensibles puis des pétages de plombs, des pleurs et des cris avant que le même schéma ne se répète inlassablement. et puis, un soir, poussée par une de ses pulsions qu'elle est incapable de contrôler, nao a sauté sur son père de substitution, un vieux gars qui tapait sur sa mère, et l'a tué. elle ne voulait pas mais ne parvenait pas à s'arrêter. nova s'est rendue à la police à sa place, a porté la casquette du coupable et a été envoyée sur l'île. elle n'a jamais su pardonner à nao le fait de l'avoir laissée partir, de l'avoir détruite, abimée au point de ne plus savoir aimer. mais nao est là, aussi, nao a foulé le sol de l'île il y a peu, et nova ne le sait pas.
nom prenom
lien ; description du lien ici.
CONSTITUTION
déjà, sache, ô toi divine créature derrière ton écran, que je t'aime rien qu'pour avoir lu mon pv jusqu'ici, bcoz ça veut sûrement dire qu'il te plaît un minimum, right ? right, on est d'accord, l'affaire est close, prend-le ou t'auras un suicide sur la conscience et on sait tous les deux que c'est pas c'que tu veux.  hm nan, je joke (tahu un peu comment j'suis drôle ou bien ?  :spe4: ), but je serai vraiment hypermégagigaultrasupra contente si Nao est tentée.  :155: je te ferai tout plein de bébés, je te ferai l'amour au sommet de l'everest juste pour la vue panoramique, je te construirai dix temples de mes p'tites mains, je te vénérerai telle la déesse de mes jours et de mes nuits. on f'ra de grandes choses ensemble, toi et moi.  :hyun-ki: sinon l'avatar est négociable mais j'avoue avoir un gros coup de kokoro pour jung ho yeon, but si elle ne te plaît pas la poulette, tu pourras me proposer autre chose mais j'me reserve un droit de véto pcq, bon, entre nous, je veux pas d'une bouille à la iu ou à la hirai momo ou que sais-je encore, j'veux une boté fatale, jor limite han eu ddeum or seon hwang pourraient passer  hm bref, après, le nom de famille, j'm'en tamponne le coquillage babe, mets lui choi ou rasputine, ça changera rien, par contre Nao c'est obligatoire, à la limite si t'aime vraiment pas, un truc du genre Naoko but voilà  :123: ensuiiite, le lien est pas négociable, tu t'en doutes, but 'y a tout un tas di'ssues possibles ; du hopeless love comme du full hate jusqu'à la fin d'nos vies pourries, on aura qu'a voir ça together devant la cheminée, ce sera perf  :spe4: et puis j'pense que j'ai tout fit  hm je cherche pas quelqu'un d'ultra actif, bcoz moi-même j'suis assez occupée hors vacances scolaires, une/deux rép par semaine mi'ra très bien, et je cherche pas non plus le mozart du rp qui me pondra 8896589 mots, je privilégie la qualité à la quantité puis moi-même je fais du court, jor vers 700 mots, mais j'peux très bien aller à 2000 pour tes beaux yeux si l'envie t'prend  :spe2: bref, voilà, je t'aime et c'est ma fiche si tu veux en savoir plus chiquita.
Revenir en haut Aller en bas
 
(f/prise) JUNG HO YEON φ gang au choix.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ayé, la décision est prise !
» allaitement et prise de poids ou pas du bébé
» Bleu énorme suite à prise de sang
» questionnement sur la prise en charge alimentaire
» Prise en main de la V12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pays imaginaire :: It's so surreal, I can't survive :: crocodile :: version précédante :: anciens scénarios-
Sauter vers: