• A partir du Samedi 12 et jusqu'au Lundi 14, vos deux admin's seront en vacances. Pour la moindre question, le moindre problème, contactez KANG OANH
• Nous sommes en surplus évident de chimères. On ne ferme pas le gang, obviously, mais si vous pouviez privilégier les autres gangs, particulièrement les alchimistes, sages et sans-gangs, ce s'rait cool. ptit coeur


Partagez | 
 

 bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



Invité


MessageSujet: bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy   Mar 29 Mar - 18:52

bu sung hwan
O THOU INVISIBLE SPIRIT OF FIRE, IF THOU HAST NO NAME TO BE KNOWN BY,
LET US CALL THEE DEVIL
informations générales
âge ; 17 ans lieu et date de naissance ; busan, le 30.09.1998 origines ; coréennes.  statut social ; célibataire, rien d'autre classe sociale ; ₩₩ (fins de mois un peu juste et pas trop d'excès mais sinon, ça allait)

temps d'exil ; je suis arrivé ici à la fin de l'été dernier, donc il y a environ 7 mois crime présumé ; viol (délit majeur) innocence ; coupable, mais elle l'avait  cherché casier ;coups et blessures, outrage à agent, incendie criminel gang ; magicians, bitch. avatar ; jung joon young

l'île, c'est comment ?
comment pourrait-il ne pas se plaire sur une île qui n'est pas soumise aux lois, à la surveillante constante d'un Etat fliqué ? ce n'est peut-être pas le paradis mais il n'a eu aucun mal à s'adapter à la vie ici, malgré son âge; quitter sa mère n'a pas été un problème pour lui. il faut dire qu'à ses yeux, et vu l'état de sa mère, il ne dépend plus vraiment d'elle et fait sa vie comme bon lui semble. l'île, c'était l'occasion de recommencer, de faire sa vie comme il l'entendait, de pouvoir voler de ses propres ailes. les clans ne le dérangent pas, au contraire, il aime la rivalité et les conflits qui en découlent.
trouver une place n'a pas été un problème : jeune, certes, mais pas moins stupide et inutile. ses connaissances en chimie ont été très appréciées en arrivant au sein des magiciens.
ton rêve, c’était quoi ?
il était de ceux qu'on pourrait qualifier de "mauvaise graine" parmi les jeunes. il aurait pu réussir à l'école, il aurait pu faire de grandes études et trouver un boulot de rêve et bien payé, il aurait pu fonder une belle petite famille avec un chien et deux beau enfants, il aurait pu faire partie de la crème de la société. il aurait pu, si la vie s'était déroulée autrement, s'il avait eu d'autres aspirations. un rêve, il n'en avait pas vraiment avant et aujourd'hui encore, sur l'île, il n'aspire pas à quelque chose de particulier. avant ce petit écart de conduite qui l'a conduit ici, il pensait juste à faire de l'argent, et peut-être à retrouver son père.
bien sûr, ça lui est arrivé d'imaginer ce qu'aurait pu être son avenir autrement mais il ne se berce pas d'illusions et vis au jour le jour, sans s'accrocher à cette personne qu'il aurait pu devenir dans un autre contexte.
coucou les loulous, ici korigaan. je vais sur mon quart de siècles bande de p'tites moules toute jeunettes mais j'ai toujours de l'énergie à revendre hehe !
cette petite tête de panda qu'est jung joon young .. jetez lui des pierres à ce petit thug que j'en fais mohoho ! #crevure
:spe2:

korigaan

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy   Mar 29 Mar - 18:52

“L'enfer est tout entier dans ce mot :solitude”

enfance

Quand Sunghwan a pointé le bout de son nez dans ce monde, tout allait bien. La famille n'était pas riche, et ne l'a jamais été par la suite d'ailleurs, mais tout le monde avait à manger et un toit sur la tête. Vous savez, ces famille qui savent qu'elles vont être un peu juste quand la fin de mois arrive mais qui savent faire ? Voilà, c'était ce genre de famille. Pas tout à fait pauvre mais qui serait contente de pouvoir s'offrir quelques petits extras parfois. Chercheur dans un petit laboratoire pharmaceutique, son père était le seul à amener de l'argent dans le ménage ; sa mère, elle, avait préféré rester à la maison pour s'occuper du bébé, d'un commun accord du couple.

Sunghwan a grandi dans la simplicité mais d'un naturel optimiste, il a toujours fait ce qu'il pouvait pour aider à la maison et ne pas se plaindre : tout ça lui allait très bien. Il a développé un lien fort avec sa mère de par le fait qu'ils étaient tout le temps ensemble à la maison. Son père trouvait néanmoins toujours du temps à lui consacrer et ils étaient toujours fourrés dans le jardinet derrière la maison ou en excursions à la campagne, les pieds dans l'eau, les mains dans la boue. Il a eu une enfance bien remplie et lorsqu'il a un peu grandi, son père lui a acheté son premier kit de chimiste, voulant partager sa passion avec lui et voyant déjà son fils suivre ses traces. De simples petites expériences naturelles et inoffensives au départ qui lui ont donné goût à la chimie, il est passé à d'autres choses progressivement, son père toujours là pour lui rappeler les règles de sécurité et pour garder un œil sur son fils intéressé.
déchéance

Il est arrivé un jour où ils ont appris la mort de la sœur jumelle de sa mère, et c'est à partir de là que les choses ont commencé à se dégrader. Sa mère n'a pas supporté et a progressivement sombré, autant dans l'alcool que dans la dépression. Agé de 12 ans à l'époque, Sunghwan s'est peu à peu éloigné de sa mère puisqu'elle ne faisait plus attention à lui, couchée toute la journée dans son lit ou affalée sur le canapé. Inversement, son père lui était là plus que jamais, seul adulte responsable restant dans la famille. Sunghwan a dû aider plus que jamais et c'est à cette période qu'il est devenu indépendant, bien plus que les jeunes de son âge, capable de se gérer seul ainsi que de maintenir une maison en état. Il a appris de lui-même à cuisiner et à bricoler dans la maison. Son père trouvait toujours du temps à lui accorder malgré la situation et tous deux s'étaient installé un petit labo dans le garage pour plus d'expériences ensemble, passion toujours partagée. C'était leur manière à eux d'oublier le quotidien difficile. L'état de sa mère a empiré et même si elle n'en est jamais venue aux mains, les insultes ont fusé plus d'une fois, infondées. Son père a fini par quitter la maison en lui laissant une lettre comme quoi il serait toujours le bienvenu, laissant une adresse.

Pour échapper à ce quotidien déprimant, Sunghwan s'est mis à sortir de plus en plus, et pas avec les meilleures fréquentations. Au contraire. Bon élève au départ, ses notes se sont dégradées assez rapidement à force de ne plus travailler. Les sorties se sont faites de plus en plus tardives et avec l'adolescence, les conneries sont arrivées. Inconsciemment, voir sa mère se laisser aller ainsi tel un déchet humain ne l'a pas aidé à faire confiance aux femmes, au contraire. Coureur de jupons invétérés, c'est aussi à ce moment qu'il s'essaie aux hommes, et à tout ce qu'il peut sauf les drogues : alcool, sexe, nuits blanches, tatouages, piercings et autres. Les expériences en tout genre l'attirent, c'est indéniable. Il continue ses expériences seules dans son garage et tente de reproduire de la md autant que possible. Les petits délits eux aussi commencent : à 14 ans, il fout le feu à la cabane de jardin du voisin parce que celui-ci était venu le réprimander sur le volume de sa musique. Le feu s'est propagé et la maison a brûlé avec. La combustion est un phénomène qui l'a toujours intrigué et il allume régulièrement des petits feux ici et là depuis. L'affaire ne l'a pas mené jusqu'en foyer puisque personne n'était dans l'habitation à ce moment-là.

Il a réussi à avoir son diplôme de justesse, et très certainement parce qu'on a eu un peu pitié de sa situation. Il est loin d'être bête pourtant même s'il est loin d'utiliser toutes ses capacités. Sunghwan préfère asséner des coups et insulter la police. Il se dit parfois que tout aurait pu être différent mais ne s'attarde pas trop là-dessus, profitant de la vie comme il l'entend plutôt. Son tempérament optimiste de quand il était plus jeune a laissé place à un fatalisme surprenant pour un gamin de son âge, et à un goût pour la violence et l'extrême. A ses 16 ans, il a violé une gamine à une soirée pendant qu'un pote surveillait. Le frère de cette nana a fini par débarquer dans la pièce ..
et voilà comment Sunghwan s'est retrouvé sur l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy   Mar 29 Mar - 19:34

Hey bb :128:
Okay là tu m'as conquis direct..



la perfection :117:
J'en peux plus !!!!




Je tatoue ta fesse gauche avec mon nom !
T'es à moi :spe4: :spe4: :spe4: :spe4:

t'as pas le choix !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy   Mar 29 Mar - 19:59

De un Korigaan, de deux l'un de mes bias putain mais JJY QUOI JJYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYdcfozdcfnsdfvnsfojvsfoevn d,v ojsvnkdfvdpkvnf vkqppdk,vqpv q kdvpfs,vkqsfnvid vs
Sois le bienvenu et bon courage pour ta fiche!!! J'ai tellement hâte de te lire que je ponctue presque plus mes phrases quoid,v foqskvnfpkb nqdfpb b :125:
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
milice ; hydre
avatar
CHIMEREmilice ; hydre
PSEUDO : bermudes.
MESSAGES : 470
POINTS : 585
AVATAR : nana.
COPYRIGHT : © cproject. (avatar) + bermudes. (gifs) + ASTRA (signa.)
TDI : tae-hee.
COLOR : #cc99ff


DATE DE PEREMPTION : vingt-trois ans.
VIE ANTERIEUR : étudiante en astrophysique
ORGANE SAIGNANT : amoureuse.
BRO FOR LIFE : chimères


Voir le profil de l'utilisateur

Ichioka Yuno


MessageSujet: Re: bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy   Mar 29 Mar - 20:41

CE MEC. DANS LOVER. IL M'A TUE ! Bon, moins que le couple gay, mais même. IL ETAIT OUF !

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche mon cœur I love you

si t'as la moindre petite question/hésitation, hésite pas :132:

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
ALCHIMISTE
leader ; reine guenièvre
avatar
ALCHIMISTEleader ; reine guenièvre
PSEUDO : oska, judas, savage princess
MESSAGES : 207
POINTS : 76
AVATAR : Bae Suzy
COPYRIGHT : kawainekoj ; astra ; lazare
COLOR : uc


DATE DE PEREMPTION : 22 yo
VIE ANTERIEUR : actrice plutôt populaire
ORGANE SAIGNANT : obnubilée pas par amour mais par sauf de pouvoir ; si tu peux m'élever alors je te dirais que je t'aime
BRO FOR LIFE : alchimistes ; reine des foux, royaume des songes et château de cartes

cold and slow
i'm a murederer
no singging angels or shattered souls
the twist and the strain is my right
love and pain are my blood and knife
so run, run before i catch you



Voir le profil de l'utilisateur

Sudo Orihime


MessageSujet: Re: bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy   Mar 29 Mar - 20:56

JJY je dis OUI mais OUI !! :152: :128: et magicien avec ça :121:
Bienvenu !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy   Mar 29 Mar - 21:00

Comment t'es accueillit comme une rockstar :150: j'avoue avec la tronche que tu as, tu m'étonnes :135: :136:
bienvenue en tout cas :130: j'espère que tu plairas ici :128: si t'as la moindre question, viens me voir, bbey on fera des cochonneries :135: :133:
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité


MessageSujet: Re: bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy   Mer 30 Mar - 0:08

Mohohoho yes j'aime ce genre d'accueil :127: Merci merci pour les messages de bienvenue tout le monde **
Yes i'm all youuuurs, haha je savais que cette petite frimousse ne te dirait que des bonnes choses :spe2: Je finis certainement demain si la team de colocs n'est pas là pour m'accaparer !!

Ouiii korigaan dans la place avec un visage que j'ai jamais pris encore mais qui promet, non mais regardez moi ce petit loulou là ! (ouais il a 27 ans genre et je lui en fait 17, mais chuuut XDD)
J'vais en faire une petite crevure de mes deux mouhaha !
Et oui oui magicien :spe2: Tout s'expliquera dans l'histouère !

Je file je devrais déjà dormir là .. #THUGLIFE

Bonne nuit et je reviens vite pour finir cette petite fiche !
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
milice ; hydre
avatar
CHIMEREmilice ; hydre
PSEUDO : bermudes.
MESSAGES : 470
POINTS : 585
AVATAR : nana.
COPYRIGHT : © cproject. (avatar) + bermudes. (gifs) + ASTRA (signa.)
TDI : tae-hee.
COLOR : #cc99ff


DATE DE PEREMPTION : vingt-trois ans.
VIE ANTERIEUR : étudiante en astrophysique
ORGANE SAIGNANT : amoureuse.
BRO FOR LIFE : chimères


Voir le profil de l'utilisateur

Ichioka Yuno


MessageSujet: Re: bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy   Jeu 31 Mar - 12:19

welcome to burlesque wonderland
j'aime beaucoup trop ta fiche, c'est pas possible. :122: j'aime l'histoire. et puis, un violeur sur le fow', c'est quand même sympatoche. non mais en ce moment, entre les tdi, les violeurs et les tueurs chronique, c'est la joie. :spe4:
j'espère que tu te plairas parmi nous :132:


WELL DONE QUOI.
Maintenant que t'es validé, tu peux t'amuser. Tu peux créer tes scénarios, ou tes pré-liens. Tu peux aller créer ta fiche de liens, parce l'aventure est toujours mieux quand on est pas seuls. Ensuite, étape importante pour ton intégration et pour ton rang, va flooder dans ton gang. Oublie pas d'aller flooder tout court. Et aussi, va voter !

Ah et aussi. Amuse toi. Même si c'est secondaire :22:




:15:
vous le sentez le pouvoir de l'humour nul de vos admins

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy   

Revenir en haut Aller en bas
 
bu sunghwan » seventeen but can still be your daddy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les années 90 et début 2000
» [m] daddy dj

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pays imaginaire :: It's so surreal, I can't survive :: crocodile :: fiches de présentation et liens-
Sauter vers: