• A partir du Samedi 12 et jusqu'au Lundi 14, vos deux admin's seront en vacances. Pour la moindre question, le moindre problème, contactez KANG OANH
• Nous sommes en surplus évident de chimères. On ne ferme pas le gang, obviously, mais si vous pouviez privilégier les autres gangs, particulièrement les alchimistes, sages et sans-gangs, ce s'rait cool. ptit coeur


Partagez | 
 

 Club de glande inter-gang ~ <hyunki>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



Invité


MessageSujet: Club de glande inter-gang ~ <hyunki>   Dim 20 Mar - 23:26

Club de glandeurs
Il savait que son rôle d’Adonis lui incombait certaines responsabilités… comme participer à des réunions inter-gangs ou prendre une petite Chimère sous son aile… sauf que les responsabilités, ce n’était pas tellement le truc du Man Nai. A se demander pourquoi et comment il était arrivé aussi haut dans la hiérarchie… lui-même ne savait pas trop… tout ce qu’il savait c’était que son statut comportait des avantages et c’était le principal. Ne le pensez pas altruiste. Il n’avait pas survécu toutes ces années, avant l’Île et sur l’Île, en aidant les autres. Son égoïsme lui avait sauvé la vie plus d’une fois. Changer ? Pour quoi faire. On ne changeait pas alors que le rythme et le style de notre vie nous convient. C’était donc tout naturellement qu’il cherchait à fuir la réunion pseudo-officielle organisée entre les Sages et les Chimères. Il avait accompagné Apollon jusqu’au quartier des Sages mais ce n’était pas pour autant qu’il allait rester… dès qu’il eut le dos tourné, Man Nai avait disparu ~

Sauf que le camp des Sages, il ne connaissait pas… pas assez bien pour se diriger aussi bien qu’il le souhaiterait. Bien vite il se retrouva perdu… et il savait que ce n’était pas bon de se perdre dans un camp autre que le sien. Qui sait sur qui il pouvait tomber. En parlant de tomber sur quelqu’un… au détour d’un arbre, il tomba nez à nez avec un gars. Ah… il ne se rappelait plus de son nom. Evidemment. De quel nom il se rappelait vraiment ? Hyu ? Kiyu ? Okay, ce serait Kiyu pour lui. Il n’allait pas chercher plus loin. C’était chiant et inutile. « Alors ? Tu devrais pas être à la réunion ? » Lui aussi. Mais bon… il ne fallait pas chipoter sur les détails. Il se laissa tomber à côté de l’autre gars. Il avait assez marché pour le moment ! Une petite pause, l’idée lui plaisait. Entre sécheurs…  « Oh mec, si t’avais quelque chose à boire pour moi, ce serait tellement parfait ! » Il était prêt à lui rendre un petit « service » en échange. Il était mort de soif. C’était ça de se balader sur l’Île à suivre Apollon ! Il n’était pas faire pour le sport, lui ! Autre que le sport de chambre, cela s’entend. Il était sûr qu’avec le soleil ainsi, s’il se couchait, il était capable de faire une belle sieste au soleil ! Ah ce que la vie est belle lorsqu’on est irresponsable ~

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
CHIMERE
milice ; hydre
avatar
CHIMEREmilice ; hydre
PSEUDO : bermudes.
MESSAGES : 470
POINTS : 585
AVATAR : nana.
COPYRIGHT : © cproject. (avatar) + bermudes. (gifs) + ASTRA (signa.)
TDI : tae-hee.
COLOR : #cc99ff


DATE DE PEREMPTION : vingt-trois ans.
VIE ANTERIEUR : étudiante en astrophysique
ORGANE SAIGNANT : amoureuse.
BRO FOR LIFE : chimères


Voir le profil de l'utilisateur

Ichioka Yuno


MessageSujet: Re: Club de glande inter-gang ~ <hyunki>   Mar 22 Mar - 15:40

club de glande inter-gang

man nai & hyun-ki

Trouver un arbre. Et vite. Échapper à Obi-Wan. Et vite.

Tu sais qu'il te cherche. Mais tu sais que s'il te trouve pas d'ici le début de la réunion, il ira et te laissera tranquille. Ensuite, tu le remercieras pleinement, et tu lui promettras que tu seras à la prochaine, sans faute. Et la prochaine fois, tu lui feras exactement la même chose. Et ton pote, il sait que c'est comme ça que ça s'passe. La dernière fois, il a trouvé ta cachette. Dans les tunnels. Du coup, pour cette fois ci, tu dois en trouver une nouvelle. Et c'est pas que ça te fait marrer, mais au final, un peu. C'est excitant un peu. Tu courrais presque. T'entends ton pote derrière qui t'appelle, qui irait jusqu'à se casser les poumons. Puis tu regardes le ciel, et tu sais que la réunion est sur le point de commencer. S'il te trouve pas dans les dix secondes, t'auras gagné. Un arbre, à ta droite. Tu fonces. Et tu t'appuies dessus, comme si t'espérais qu'il t'absorbes. Et en soit, c'est un peu ça. « Sérieux mon vieux, tu fais chier. Encore, avec les alchimistes et les magiciens. Mais tu sais que les chimères, c'est pas mes meilleurs potes quoi. » Tu souris. Pauvre gamin. Des fois, tu le plaindrais presque. Presque. C'est de sa faute à toujours vouloir être responsable. Si t'arrives à faire le démissionnaire, c'est qu'il prend tout en charge pour toi aussi. Au final, c'est presque pas de ta faute, à toi. Presque.

Tu l'entends s'éloigner, et tu sais qu'il va y aller seul. Encore. Tu t'assois contre l'arbre. Il est grand et mine de rien, il est assez large pour bien être caché derrière. Il te suffit juste de te creuser un terrier, et t'auras trouvé ta nouvelle cachette. La tête posée contre le tronc, tu fermes les yeux. Tu penses. Et t'attends. Que le temps passe. Que la réunion se termine. Que tu puisses aller rejoindre ton pote, qu'il t'explique la réunion sur la route et que ce soit, vous fassiez un récapitulatif aux autres maîtres. Et entre temps, tu resteras dans les tunnels. Seul. T'as pas envie d'y aller tout de suite, les Ewok sont en train d'explorer, et tu kifferais pas tomber sur eux. Pas alors que t'as fondamentalement envie d'être seul. « Alors ? Tu devrais pas être à la réunion ? » C'est pas la voix d'Obibi, ni la voix d'aucune des personnes qui fasse partie des sages. Et ta supposition est donc directement amenée vers les chimères. Un chimère ? Chez les sages ? Pas Adonis, sinon Bibi serait encore à ta recherche. Non, alors qui ? L'autre. Son bras droit. Son nom ? T'as beau essayé de chercher, tu retrouves pas. C'est pas vraiment comme si t'avais essayé de le retenir non plus. De toute façon, toi, les trucs diplomatiques, t'y vas pas. Alors fondamentalement, ça servirait à quoi ? De retenir son prénom ? Tu le sens se laisser tomber à tes côtés. Pour le moment seul, tu repasseras.

Mais bon, au final quand t'y penses, c'est pas une trop naze idée. « Oh mec, si t’avais quelque chose à boire pour moi, ce serait tellement parfait. » T'ouvres finalement les yeux, et tu te retournes vers lui. Et ouais... Sa tête te dit quelque chose. Y'a pas à dire. « Man Kai ? Man Mai ? Man... J'vais t'appeler Man. Déjà, tu devrais être à la réunion toi aussi. Et puis écoute, on est pas chez les alchis ici, et t'es bien placé pour savoir qu'on peut pas s'amuser à dealer ce qui ne fait pas parti de ce qu'on deal habituellement, non ? Mais je peux te passer d'la weed. Je l'ai roulé avant de venir me planquer. » Tu comptais le garder pour toi, mais qu'est-ce tu veux, t'es foncièrement sympa. Et puis bon, c'est pas comme si des joints, c'est ce dont tu manquais le plus ici.  Tu le sors rapidement de ta poche, et tu lui tends avec toute la nonchalance dont tu disposes. Tu lui souris rapidement, un sourire sincère hein, puis tu reposes la tête sur l'écorce, et tu refermes les yeux. La présence à côté de toi est pas désagréable. Et finalement, être seul, ça pourra attendre plus tard. Dans les tunnels. Là où tu pourras te foutre dans un coin que t'es quasiment sur d'avoir été le seul à trouver.

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
 
Club de glande inter-gang ~ <hyunki>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LIEN pboursin.club.fr (amortisseurs pilotés)
» CLUB SPORTIF AFOURER
» Club Barbie
» Mes mini-pouces (ou cutie club) ^^
» Réunion Inter-association

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pays imaginaire :: It's so surreal, I can't survive :: crocodile :: version précédante :: versions précédantes de la précédante-
Sauter vers: